Tuesday, Oct. 23, 2018

Danse avec les stars, le debrief – S05 EP09

Ecrit par :

24 novembre 2014

|

Catégorie :

Déjà les demi-finales de Danse avec les stars, mais que le temps passe vite. L'épreuve du jour, ce sont des trios. Danser des danses de couple en trio. L'imagination de la prod n'en finit décidément plus de me fasciner.

 

Rayane Bensetti et Denitsa Ikonomova - un tango et une salsa

"Tu vas avoir une fille devant et une fille derrière". Je sens que les dialogues pendant les répétitions de ces trios vont être savoureux. Le jeunot Rayane Bensetti  a un peu de mal à ne pas être intimidé par sa nouvelle bombe-partenaire. Au final, encore une fois, il ne s'est vraiment pas mal débrouillé, même si le comédien devait lutter pour exister face à deux très belles danseuses. Mais l'interprétation y était, la précision aussi, la technique (mais oui) également. Jean-Marc Généreux était déjà sur une autre planète à 21h12.

Pour leur salsa, le couple tente une figure assez difficile, surtout dangereuse pour les cervicales de Denitsa Ikonomova. Ils dansent en plus sur une chanson qui s'appelle Mambo number 5 (une salsa sur un mambo donc). Mais le résultat était à l'image du couple : réussi, sympa, pétillant et fun ! Le duo a vraiment trouvé une identité au cours de cette saison de Danse avec les stars.

Rayane Bensetti et Denitsa Ikonomova - Danse avec les stars

Rayane Bensetti et Denitsa Ikonomova - Danse avec les stars

Nathalie Péchalat et Christophe Licata - un jive et un cha-cha-cha

Nathalie Péchalat révèle son grand secret : en fait, elle est fan de Johnny Hallyday. "On a toutes rêver d'être Gabrielle à un moment ou à un autre". Euh, non, personnellement, pas moi. "Je suis prise entre deux bonshommes", on continue dans les dialogues douteux pendant les répétitions. La prestation n'était pas de la plus grande élégance, plus rock 'n' roll et blouson de motard que robe à frou-frou. Mais ça allait plutôt bien à Nathalie Péchalat qui y va toujours à fond. Elle a fait le show, encore une fois ! La chorégraphie était bien pensée, permettant de mettre les trois interprètes en valeur.

Leur cha-cha-cha était très réussi aussi, dans un tout autre esprit. C'est aussi l'une des forces de Nathalie Péchalat : être capable de danser beaucoup de choses et de moduler ses interprétations, ce qui n'était pas forcément le cas au début de la compétition. "Pleine de contrastes", dit Pietra, c'est exactement ça.

Christophe Licata, Nathalie Péchalat et Christian Millette

Christophe Licata, Nathalie Péchalat et Christian Millette - Danse avec les stars

Miguel Angel Muñoz et Fauve Hautot - une rumba et un jive

Miguel Angel Muñoz demande des bisous pour l'encourager pendant les répétitions, un vrai Winnie l'Ourson. La chorégraphie était pourtant loin de l'univers Disney, mais plutôt ultra-sexy et langoureuse... et très réussie. Miguel ne s'est pas (presque) contenté d'être le porteur, il a ainsi (un peu) dansé. Le tout était juste, très sensuel sans jamais en faire trop, justement dosé. Une belle prestation.

Puis place au jive. Miguel Angel Muñoz et Fauve Hautot démarrent leurs répétitions par un gros hug, normal. Leur atout pour se qualifier pour la finale : choisir la chanson Maniac. Parce que Miguel sur un air de Flashdance, forcément, on en veut plus (je suis faible, je l'ai déjà dit). Chorégraphiquement, il faut bien dire toutefois que ce qu'a fait le chanteur, c'était un peu n'importe quoi (à peine mieux que ce que je fais personnellement en fin de soirée). Mais trop choupinou tout de même, on ne se refait pas.

Miguel Angel Munoz, Candice Pascal et Fauve Hautot

Miguel Angel Munoz, Candice Pascal et Fauve Hautot - Danse avec les stars

Brian Joubert et Katrina Patchett - un paso doble et un fox-trot

La chorégraphie démarrait très mal, avec le choix de la musique (LMFAO), insupportable depuis au moins deux ans. Brian Joubert voulait assurer sur la technique. Il a assuré. Mais avec le visage ultra-concentré et pas vraiment expressif. Donc oui, c'était en place, mais plutôt ennuyeux. Néanmoins les juges adorent et le classent devant Miguel Angel Muñoz. Jean-Marc Généreux chante faux.

Leur fox-trot était bien mieux réussi. On l'a compris, ce qui va à Brian Joubert, c'est une ambiance un peu old-school. Pas besoin de gros effets ou de costumes ultra-sexy, une jolie musique et une danse simple le mettent beaucoup mieux en valeur. Le patineur était très élégant, attentif à sa partenaire, expressif, très précis dans la technique. Un candidat normal quoi. "Vous laissez le superflu", juge Pietra, qui résume tout.

Brian Joubert et Katrina Patchett - Danse avec les stars

Brian Joubert et Katrina Patchett - Danse avec les stars

Verdict

Le classement des juges est logique : Nathalie Péchalat loin devant (ce n'est pas comme si on dit qu'elle sera finaliste dès le premier prime), suivi de Rayane BensettiBrian Joubert qui a chopé la troisième place et Miguel Angel Muñoz en fin de classement. Le public fait appel à sa jugeote et envoie Brian Joubert et Miguel Angel Muñoz en face-à-face sur un jive. Et c'était un peu le choc des cultures, avec d'un côté une danse un peu nimportenawouak mais sympathique et pétillante, de l'autre une danse plus cadrée, en place mais un poil sage.

Au final, le couple Miguel Angel Muñoz et Fauve Hautot est éliminé, ce qui est justifié malgré la choupitude absolue de ce couple (oui, même moi parfois, je peux être objective en parlant de Miguel). Le danseur s'est bien défendu durant cette saison, apportant une légèreté et une décontraction bienvenue au milieu des torrents de larmes des autres candidat-e-s. Brian Joubert n'était pas forcément le mieux parti, mais son niveau de danseur est clairement meilleur.

La semaine prochaine, place à la finale. Brian Joubert devrait avoir du mal face à l'acteur-chéri des jeunes filles en fleur et la patineuse recrutée parce-qu-elle-est-la-compagne-d-un-acteur-célèbre. Nathalie Péchalat est bien meilleure technicienne et une vraie show-woman. Mais Rayane Bensetti a un potentiel sympathie indéniable et a montré qu'il est capable d'étonner le public. Suspens insoutenable, quand tu nous tiens.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. sandra
    24 novembre 2014 at 19 h 52 min

    C'est toujours un plaisir de lire cet article !! Je voulais rajouter quen plus de gérer tous les samedi soir nathalie pechalat a aussi patiné pour le gala du trophee eric bompard!elle a du avoir un emploi du temps de malade... Peut-être prise à cause de jean Dujardin mais il n'empêche que c'est une super patineuse ..

  2. Cristina
    27 novembre 2014 at 23 h 26 min

    Un grand merci pour ce blog, les debriefs de DALS (que je découvre cette saison grâce à une de mes profs...merci pour le RT<3), les coulisses de l'ONP (la semaine prochaine va être fébrile) et toutes ces découvertes !!!

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial