Saturday, Oct. 20, 2018

J’ai testé : l’émission You Can Dance

Ecrit par :

24 février 2012

|

Catégorie :

So You Think You Can Dance est ce qu’on appelle un pur carton. Cette émission de télévision en est déjà à sa huitième saison aux Etats-Unis, et a fait de nombreux petits un peu partout dans le monde. Le principe ? Une vaste compétition de danse, où chaque participant-e doit s’essayer à tous les styles de danse, du néo-classique à la salsa.

You-can-dance_decors.jpg
En France, il a fallu attendre le succès de Danses avec les stars, et surtout de La Meilleure danse, pour que So You Think You Can Dance soit diffusé. C’est NT1 qui s’est chargé de l’adaptation, en la nommant You Can Dance. L’émission est diffusée tous les jeudis à 20h50 sur cette chaîne, depuis la mi-février.

Ayant raté le premier épisode, ce n’est que hier soir que j’ai pu tester You Can Dance, accompagnée via Twitter de Danse Opéra. Et disons-le tout de suite, j’ai été plutôt déçue.

Je suis aussi peut-être mal tombée, à savoir sur les castings. La chaîne n’a laissé que deux épisodes pour résumer quatre jours d’auditions, passant d’une bonne centaine à 16 candidats-es. Forcément, il faut faire vite.

Il était donc inutile d’essayer de voir plus d’une dizaine de secondes de danse d’affilé. Les prestations ne duraient pas plus de 30 secondes, et toujours entrecoupées de plans de coupe sur le jury. Certes, les passages complets sont à voir sur le web, mais tout de même, cela reste avant tout une émission de télévision.

You-can-dance_audition.jpg
Impossible ainsi de se faire le moindre avis sur les participants-es, et encore moins pour les néophytes de se familiariser avec les différents styles de danse proposés. Entre le hip hop et le jazz, quand il n’y a que quelques secondes à voir, tout se ressemble.

Les plus de deux heures d’émission étaient donc ainsi composées d’annonces du jury, de gros plans sur les larmes et de musique-qui-fait-peur lorsqu’il y a un peu de suspens. Un télé-crochet dans toute sa caricature, sans un minimum d’effort d’originalité.

Pire, l’émission en elle-même se faisait au détriment de la danse. Exemple. Les candidat-e-s ont eu deux épreuves en une journée. A minuit, on leur annonce que la troisième épreuve aura lieu le lendemain matin, et qu’ils ont la nuit pour inventer une chorégraphie. Télévisuellement parlant, cela apporte un bon rebondissement. Au niveau de la danse, c’est tout simplement ridicule. Et dangereux. Après une journée d’audition, les danseur-se-s vont se reposer, pas faire une nuit blanche au risque de se blesser.

Le jury a pour sa part encore un peu de mal à trouver ses marques. Curieusement, Kamel Ouali, un habitué de ce genre d’émission, sonne faux dans son rôle de juge, manquant de naturel. Nicolas Archambault, qui a gagné la version québécoise, reste assez effacé. La vraie bonne surprise vient en fait de Julie Ferrier. Ex-danseuse chez Decouflé, elle avait toujours le mot juste, sachant remettre un-e candidat-e à sa place sans le casser inutilement.

You-can-dance_audition_2.jpg
Je passe sur la prestation de l’animateur Benjamin Castaldi, visiblement peu concerné par ce qui se passait autour de lui.

Et les danseurs et danseuses alors ? Comme je l’ai dit plus haut, il est difficile de se faire une opinion, tant on les a peu vus-es. Certains-es toutefois avaient l’air d’être plutôt bons-nes, voir très intéressants-es. Le niveau semble toutefois plus faible que chez La Meilleure Danse, le jury s’extasiant sur quelques candidats-es qui paraissaient vraiment faible techniquement.

Cette découverte de You Can Dance a donc déçu sur plus d’un point. Cependant, je pense qu’il faut voir un prime en direct avant de se faire une réelle opinion. Impossible techniquement lors de ces soirées de couper les prestations, ni de faire trop de plans de coupe, puisque ce sera aux téléspectateur-rice-s de choisir.

La danse sera donc, enfin, véritablement mise en valeur, et l’on pourra vraiment voir ce que donne les danseurs et danseuses. Ces primes en direct commencent dès la semaine prochaine.

Et vous, vous avez vu l’émission ? Qu’en avez-vous pensé ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(5) commentaires

  1. G.
    24 février 2012 at 18 h 42 min

    J'attends aussi un prime, parce que cette façon de découper l'émission est assez désagréable, tout comme le fait que, parfois, ils mettent une "musique de fond" au lieu de la musique sur laquelle passent les candidats. Ca donne un décalage absolument hallucinant entre le rythme de la musique et celui de la danse et qui, du coup, ne met pas du tout le danseur en valeur.

    Pour l'atelier, j'ai été vraiment surprise que ça soit si court, et qu'ensuite, on ne voit même pas à qui ils disent oui ou non (ou si peu)... Bref, ils sont vraiment passés au dessus des choses intéressantes pour arriver plus vite aux primes (franchement, on aurait bien repris un peu plus d'atelier/auditions pour vraiment pouvoir se faire une opinion sur les danseurs). Là, les 16 sont sélectionnées, et à part 3, je suis incapable de connaitre le prénom des autres.

    (mais un point positif... Justine la pleureuse n'est pas sélectionnée. D'ailleurs, je ne sais pas si tu as vu le replay de l'épisode 1, mais elle est venue sur scène avec une photo de son ex qui est décédé. Alors forcément elle a pleuré, elle a touché le jury blabla (et elle a encore chialé sur sa jambe dans sa présentation). A croire que les conseils autrement plus avisés des jury de la meilleure danse ne lui ont rien appris).

  2. Charlotte
    24 février 2012 at 21 h 01 min

    Entièrement d'accord avec G.
    Je suis en train de regarder les 2 épisodes que j'avais enregistré. Le niveau me parait inférieur à celui de la meilleure danse, mais en même temps on avait pas vu les auditions...
    Pour l'instant la danse n'est pas vraiment mise en valeur. Je suis un peu déçue. J'attends de voir pcqu'il me semble que pr LMD je n'avais pas été totalement convaincue au début.
    Ah Justine la pleureuse... Elle n'a vraiment retenu aucune leçon de ce que lui avait dit le jury de LMD. Le coup de la photo de son ex...
    De toute façon on ne voit pas des émissions sur la danse tous les jours dc je vais continuer à regarder :D au moins jusqu'au prime! En plus l'avantage d'enregistrer c'est qu'on peut passer ce qu'on veut! 8-)

  3. Amélie
    25 février 2012 at 20 h 20 min

    @ G : Je n'ai pas vu le replay... Hallucinant :shock:  Pour l'émission, la prod est constituée de gens de la télé, pas d'amateur de danse, et ça se sent vraiment, beaucoup plus que pour La Meilleure danse.


    @ Charlotte : Oui, merci le replay ;) La Meilleure danse avait de gros problèmes de montage, en coupant beaucoup les prestations, en faisant énormément de plans de coupe. Je ne sais pas si la prod suivaient les blogueuses sur Twitter, mais il y a eu en tout cas eu de grosses améliorations là-dessus, dès le deuxième épisode. 

  4. petitvoile
    26 février 2012 at 0 h 14 min

    J'ai regardé la version française et ai trouvé ça plutôt réussi, avec évidemment tout le côté show télé pour que ça soit mangeable dans les chaumières à audience. Les candidats retenus sont réellement les meilleurs, on voit au bout de 20 secondes si quelqu'un sait danser ou pas, c'est logique pour la production de ne pas dépenser 3 minutes de TV pour des danseurs trop amateurs dans une émission qui cherche un niveau de danse pro. Le seul hic vient de la grande parole serinée "on veut des danseurs qui sachent tout faire", ils veulent des danseurs spécialisés dans le code comédie musicale du moment, basta. La France n'étant pas un pays de très bons danseurs sur ce terrain, c'est l'occasion de le développer!

  5. Estelle
    26 février 2012 at 23 h 24 min

    "Je passe sur la prestation de l’animateur Benjamin Castaldi, visiblement peu concerné par ce qui se passait autour de lui " --> tellement juste !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial