Tuesday, Nov. 12, 2019

Le petit bilan d’actu, S05 EP29

Ecrit par :

20 mai 2012

|

Catégorie :

Cette semaine, on réserve pour aller voir Ouliana Lopatkina et prendre un cours avec Jérémie Bélingard, on regarde les variations du Concours d'entrée de l'Opéra de Paris ou on prend des nouvelles des danseuses du Crazy Horse. Avec toujours la revue de presse (Clairemarie Osta, Roméo et Juliette...) et l'agenda.

COTE ACTU

- Ouliana Lopatkina de retour à Paris

Alerte du spectacle à ne pas manquer ! La grande danseuse du Mariinsky Ouliana Lopatkina donnera un gala au Théâtre Montansier de Versailles, les 22 et 23 juin prochains, dans le cadre du festival Mois Molière. Le contenu précis de ce spectacle n'est pas encore connu, si ce n'est que ce sera un hommage à trois ballerines russes,  Anna Pavlova, Maya Plisetskaya et Galina Ulanova.

Ouliana-Lopatkina_La-rose-malade.jpg
Ouliana Lopatkina
est déjà venue dans ce festival, il y a deux ans, pour le même genre de spectacle. Elle était venue juste accompagnée d'un danseur du Mariinsky, avait dansé quatre pièces, et c'était un instant de grâce. Au-delà d'être une magnifique danseuse, Ouliana Lopatkina est une formidable musicienne et interprète. Quand elle danse La Mort du Cygne, son tube, ce n'est pas qu'elle joue un cygne. Elle est cygne, ses bras sont cygne, ses jambes sont cygnes. Son travail est d'une finesse comme j'en ai rarement vu, d'un très grand sens musical. En sortant de cette soirée, je m'étais que qu'elle n'était pas danseuse, mais musicienne. Sauf qu'au lieu d'apprendre le violon, elle avait décidé que son instrument de musique serait son corps.

Ce programme, au-delà d'être un très beau moment de danse, était aussi d'une grande intelligence. Ouliana Lopatkina avait choisi ses pièces avec beaucoup de soin, chacune démontrant à sa manière ce qu'était l'âme russe. C'était une démarche presque philosophique.

Le spectacle prévu pour juin irait a priori dans le même sens que celui vu il y a deux ans. Versailles n'est pas si loin que ça et les prix sont parfaitement accessibles, 25 euros la première catégorie ! S'il n'y a qu'un spectacle à voir en juin, vous l'aurez compris, c'est bien celui-là. Les réservations sont ouvertes sur le site du Théâtre Montansier.

- Le Concours d'entrée 2012 du Ballet de l'Opéra de Paris

En général, le Concours d'entrée pour le Ballet de l'Opéra de Paris a lieu début juillet. En raison d'une tournée d'une bonne partie de la troupe aux Etats-Unis à ce moment-là, le concours aura lieu cette année à la mi-juin. Le Concours Interne (réservé aux élèves de première division de l'Ecole de l'Opéra de Paris) aura lieu le mardi 12 juin. Le Concours externe, ouvert à tou-te-s les candidat-e-s, se tiendra le jeudi 14 juin.

Le Concours Interne sera composé d'un pas d'école et d'une variation imposée, le Concours externe d'un cours et de la même variations imposée. Les danseuses devront danser la sixième variation du pas de six des fées, extrait de La Belle au Bois Dormant. Les danseurs s'affronteront sur la variation du Grand pas classique. L'Opéra a mis en ligne une vidéo de ces deux variations. Et c'est Marie-Agnès Gillot, dans un extrait d'il y a de cela au moins 10 ans, qui a été choisie comme exemple pour les filles. Un véritable petit régal.

A priori, quatre places seront disponibles cette année.

- Jérémie Bélingard professeur de danse

Prendre un cours de danse avec Jérémie Bélingard, ça vous tente ? Depuis plusieurs années, le Centre National de la Danse de Pantin ouvre sa saison avec le week-end Danse Partagées : des cours de tous styles de danse, pour tous les niveaux, assurés par des grands noms de la danse. Traditionnellement, les cours de danse classique et l'échauffement sont assurés par un danseur ou une danseuse Etoile de l'Opéra de Paris. En 2012, ce sera donc Jérémie Bélingard le professeur.

Ce week-end aura lieu les 6 et 7 octobre. Chaque jours, trois séances d'échauffement, dirigées donc par Jérémie Bélingard, auront lieu à 13h30, 14h et 14h30. Les cours de danse classique auront lieu à 15h30 et 17h30. Une quantité d'autres cours est proposée, beaucoup d'ateliers de danse contemporaine, mais aussi de claquettes ou de comédie musicale. Le tout bien sûr à petit prix (12 euros le cours, échauffement offert). Le samedi, la journée se terminera par un spectacle à 19 heures, autour d’œuvres de quelque uns des professeur-e-s du jour. Réservation et programme complet sur le site du CND.

- Les danseuse du Crazy Horse en grève

Cela n'était jamais arrivé depuis la création du Crazy Horse, en 1951. Les danseuses se sont mises en grève plusieurs jours cette semaine, et deux soirées de spectacle ont dû être annulées. La troupe se plaint de trop bas salaires (2.000 euros brut pour six soirs par semaine), ne prenant pas en compte le fait qu'elles dansent nues (elles n'ont pas de droit à l'image) et d'une clause d'exclusivité, entre autres. Les danseuses ont expliqué leurs revendications au Nouvel Obs, tandis que Le Figaro résumait l'affaire.

Crazy-Horse_Frederick-Wiseman_2.jpg
Après deux jours de grèves, les danseuses ont finalement obtenu une augmentation de salaire de 15 %, et d'une "flexibilité sur les opérations de promotion", selon l'un des propriétaires du Crazy Horse.


COTE MEDIA

- Le retour de La Meilleure Danse

Après un départ raté sur M6,La Meilleure Danse est finalement de retour, mais sur W9. Rendez-vous dès le mardi 22 mai, à 20h50, pour les premières 1/4 de finale. Il parait que la production aurait fait quelques changements au montage, pour laisser plus de place à la danse. A voir, en tout cas le livetweet est lancé !

- Les adieux de Clairemarie Osta

Le dimanche 13 mai dernier, Clairemarie Osta a fait ses adieux au Palais Garnier. Plusieurs blogs ont bien sûr fait un compte-rendu de cette très émouvante représentation, à lire sur Danse-Opéra, La Loge d'Aymeric et Une Saison à l'Opéra. Quelques jolies photos sont aussi à voir sur Rêves impromptus. Dans la presse plus institutionnelle, AltaMusica a pour l'instant été le seul à revenir sur cette soirée, dans une chronique signée de Gérard Mannoni, plus sobre que d'habitude.

Clairemarie-Osta_adieux_3.jpg
- Le Kabuki du Tokyo Ballet

Le Tokyo Ballet est au Palais Garnier jusqu'au 22 mai, pour présenter Kabuki de Maurice Béjart. Quelques compte-rendus, aux avis divers, sont à lire sur Envie d'ailleurs, Impressions londoniennes ou Dansomanie. Ce ballet n'a pas forcément plu à tout le monde, mais n'a en tout cas pas laissé indifférent. CultureBox a aussi mis en ligne un article sur le ballet, agrémenté de quelques vidéos d'archive.

- Roméo et Juliette de Sasha Waltz

Roméo et Juliette de Sasha Waltz a eu droit à ses dernières représentations cette semaine, qui ont donné lieu à des comptes-rendus dans Le Canard Enchaîné et chez AltaMusica. Les journalistes ont tous les deux bien aimé ce ballet, et ont beaucoup salué le retour sur scène de Hervé Moreau.

Le Petit Rat a vu pour sa part la deuxième distribution, Vincent Chaillet et Mélanie Hurel, et a aussi beaucoup apprécié sa soirée. Un petit sujet a également été diffusé dans l'émission Entrée Libre (France 5) le 14 mai. Attention, à défaut de voir ma tête, on y entend mon avis. Enfin l'Opéra de Paris a mis en ligne quelques belles photos de la première distribution. Dommage qu'il faille attendre les dernières représentations, et quand elles ne sont pas remplies, pour voir ce genre de diaporamas.

Romeo-et-Juliette_bal.jpg
- En vrac

Les Echos et ResMusica sont restés mitigés face au Cesena d'Anne Teresa De Keersmaeker. CultureBox a consacré un article à Blaze The Show, un spectacle de danse urbaine à la Broadway dont je n'ai pas eu le temps de faire la chronique. Terpsichore à Barcelona a passé un excellent moment face au groupe Incidence Chorégraphique (Stéphane Bullion, Agnès Letestu, Alice Renavand, Mathilde Froustey...) venu donner il y a quelques semaines un gala en Espagne. Enfin pour un petit voyage en coulisses, Une libanaise à Paris vous emmène dans les ateliers du Palais Garnier, tandis que Pink Lady s'est glissée derrière la scène de l'Opéra Bastille.

COTE AGENDA

- Sur scène

C'est assez calme cette semaine sur Paris pour voir de la danse. Le Tokyo Ballet est encore au Palais Garnier jusqu'au 22 mai, pour Kabuki. Pour espérer trouver des petites places, mieux vaut tenter le guichet le soir-même. Au Théâtre de la Ville, le collectif Grenade (groupe d'enfants et d'adolescents entre 8 et 19 ans) fête ses 20 ans, autour d'une pièce mélangeant des extraits de pièces signées Philippe Decouflé, Jean-Claude Gallotta ou Angelin Preljocaj.

Les élèves du Junior Ballet du CNSMDP passent également cette semaine leur Certificat d'interprétation, qui marque la fin de leurs études. Les classes classiques passent le lundi 21 mai à 19 heures, les classes contemporaines le lendemain, à la même heure. L'entrée est libre, réservation par mail pour y assister, reservation@cnsmdp.fr, ou directement sur place.

Enfin ne manquez pas les dernière représentation d'Avenue Q, comédie musicale savoureusement politiquement incorrect, à voir jusqu'au 26 mai au Théâtre Bobino. L'un de mes coups de coeur de ce printemps !

avenue-q-.jpg
- Rencontre

Le Théâtre de la Ville présente au public sa saison 2012-2013 le mercredi 23 mai, à 18h30. Les inscriptions sont pour l'instant closes, reste à tenter le coup le jour-même, devant le théâtre.

- Il est temps de réserver

La Cinémathèque de la Danse présentera, pour la première fois en France, le film Claude Bessy, lignes d'une vie de Fabrice Herrault. Ce documentaire consacrée à la célèbre danseuse est programmé pour le lundi 4 juin, à 20h00. Les réservations sont ouvertes sur le site de la Cinémathèque.

Enfin pour un joli spectacle en cette fin de saison, ne manquez par le retour de La Vie Parisienne de Jacques Offenbach, dans la mise en scène d'Alain Sachs. Un vrai régal de bonne humeur, inventif musicalement, sans jamais tomber dans le lourdingue. La pièce reprend dès le 1er juin, au Théâtre de Paris, avec de sympathiques promotions sur Internet.


COTE BLOG

A lire la semaine prochaine sur Danses avec la plume... A vrai dire, trop de choses en une semaine, entre l'actu chargée du moment et mes chroniques en retard, on ne pourra pas parler de tout. Articles à piocher parmi : une review du Kabuki de Béjart, un  compte-rendu du Certificat d'interprétation danse du CNSMDP, une rencontre avec Clairemarie Osta, le livetweet du prime de La Meilleure Danse, et les saison 2012-2013 du Ballet de Bordeaux, du Ballet du Capitole ou du Théâtre de la Ville. Bonne semaine tout le monde !

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(4) commentaires

  1. Cams
    20 mai 2012 at 18:50

    Ca fait plaisir de revoir une vidéo de Marie-Agnès Gillot à l'époque où elle dansait encore beaucoup de classique!
    J'ai déjà réservé pour Lopatkina et j'ai hâte d'y être étant donné que je l'avais loupé il y a deux ans!!
    Et enfin le retour de la meilleure danse!! même si je ne sais pas si les gens vont vraiment reprendre après une pause si longue!

  2. Cams
    20 mai 2012 at 19:00

    Quand même en te cherchant sur la vidéo de France 5 j'ai pu voir Noureev et Miss Piggy dans un sauna (1er reportage) ce sont des choses qui marquent!!

  3. Pink Lady
    20 mai 2012 at 19:00

    Six soirs par semaine et de deux spectacles par soir pour les danseuses du Crazy Horse... ajoute à cela un style de vie sans doute assez draconien, elles avaient en effet de quoi manifester !
    Merci pour les liens ! Et tu n'as pas peur de renouveler l'erreur que j'ai faite avec Manon en créant de trop grandes attentes pour Lopatkina ? ;) J'ai hâte de découvrir ce spectacle en tous cas.

  4. PBernhardt_
    21 juin 2012 at 20:45

    Merci merci merci d'avoir relayé l'info du gala d'Ouliana Lopatkina, sans vous j'aurais loupé ce beau moment, j'y étais cette après midi et c'était magistral. J'ai particulièrement aimé les deux dernières pièces : l'extrait de la Rose malade puis la Mort du cygne où O.L. excelle. Merci encore, infiniment.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial