Monday, Dec. 9, 2019

Let’s Dance, documentaire sur l’histoire de la Danse par les corps, sur Arte les 5, 12 et 19 octobre

Ecrit par :

4 octobre 2014

|

Catégorie :

Comment raconter d'une nouvelle façon l'histoire de la danse ? Let's Dance, un documentaire en trois parties diffusé sur Arte, prend le parti de revenir sur un siècle de danse par les corps des danseurs. Pas de suite chronologique ainsi dans ce documentaire en trois parties de 52 minutes. Mais trois épisodes où se croisent pêle-mêle Marie-Agnès Gillot, Olivier Dubois, des artistes de danse indiennes, Pina Bausch, des danseurs de hip hop, Dita Von Teese ou Isadora Duncan, avec énormément d'images d'archive. Ce vaste panorama croise les danse, celles des théâtres, celles de la rue et des discothèques, en liant le tout à l'évolution de la société et la libération des corps qu'a connus le XXe siècle.

Chaque épisode sera diffusé sur Arte le dimanche à 22h25, du 5 au 19 octobre. Une comédie musicale sera diffusée en préalable chaque soir.

Let's Dance

Let's Dance

 

Let's Dance - C’est le pied. Diffusion le dimanche 05 octobre à 22h25, précédé du film Chantons sous la pluie.

Ahh, le pied de la ballerine... À travers le changement de la technique du pied du danseur et de la danseuse, c'est toute une histoire de la danse qui défile. Le tout démarre bien sûr du ballet classique, avec la pointe qui sert à s'élever. Il faut entendre Marie-Agnès Gillot parler de ses sensations lorsqu'elle est sur pointes, c'est presque mystique. Grand écart immédiat avec le hip hop, et ces danseurs qui ne cherchent à se mettre sur la pointe de leurs baskets. La danse passe les âges et cherche toujours à élever les âmes. Le pied nu d'Isadora Duncan est un acte d'émancipation. Il est instrument de musique sacré dans la danse indienne. Il se cambre enfin pour enfiler des talons aiguilles vertigineux. Christian Louboutin ne cherche qu'à créer la pointe de ville idéale.

Let's Dance

Let's Dance

Let's Dance - À poil !. Diffusion le dimanche 12 octobre à 22h25, précédé du film Tous en scène

Lorsque l'on parle de nu dans la danse, c'est le chorégraphe qui a la parole. Mais que ressentent les interprètes ? Let's Dance laisse - enfin - la parole aux danseurs et danseuses, et cela n'a rien de simple. Être nu-e sur scène, danseur au milieu d'autres personnes nues, êtres un corps nu qui touche d'autres corps nus... "Quand un sexe vous passe sur le visage, on ne peut pas faire comme si rien ne s'était passé", résume un danseur d'Olivier Dubois. Témoignages passionnant d'interprètes qui expliquent leur cheminement et ce que cette expérience leur a apporté. Historiquement, l'on démarre de Nijinski - pas nu mais tout comme pour l'époque dans L'après-midi d'un faune - à Jan Fabre. Toute une partie de l'épisode est réservé à un autre genre de danse nue : le strip-tease. Passage un peu raté car ne pose pas la bonne réflexion, celle que cela ne concerne que des corps de femmes, se dénudant pour le plaisir des hommes. Les débuts du French cancan et le New Burlesque ont une vraie portée féministe et d'émancipation. Le reste n'est (quasiment) qu'une aliénation de plus du corps de la femme, ce qui est totalement éludé.

Let's Dance

Let's Dance

Let's Dance - Ceci est mon corps. Diffusion le dimanche 19 octobre à 22h55, précédé du film Fame.

Au fil du siècle, le corps du danseur et de la danseuse, comme le corps de l'être humain dans la vie quotidienne, répond à des normes. Comment ces normes ont-elles évolué au cours du siècle, et comment ont-elles accompagné les changements dans la danse ? Le corps obligatoire pour danser était un corps fin, de peau blanche, au buste et aux hanches étroites, aux bras immenses et à la petite tête. Un corps qui est aujourd'hui devenu la norme dans le monde publicitaire. Danser sans correspondre à ces normes était – est toujours dans certains cas - un acte de transgression. Comment danser en étant gros, avec une jambe en moins, à 65 ans ? Comment danser en étant de couleur noire ? Cette partie passionnante, car peu évoquée, revient sur l'émancipation de la communauté noire aux Etats-Unis, comment danser comme l'on veut sans tomber dans les clichés que l'on attend de vous. Dommage que, faute de temps sans doute, le documentaire ne dresse pas le bilan aujourd'hui. Les corps multiples ont droit de danser dans la danse contemporaine, le type caucasien reste encore presque obligatoire dans le monde du ballet.

Let's Dance

Let's Dance

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(6) commentaires

  1. Borsberg Stéphane
    5 octobre 2014 at 08:52

    Dommage que ces documentaires soient un peu tard. J'espère une sortie DVD prochainement!

  2. spectacle au cinema
    6 octobre 2014 at 12:08

    Très bonne initiative de parler de la danse à la TV !

  3. Joelle
    7 octobre 2014 at 11:07

    Le numéro 1 était très intéressant. Vivement la suite !

  4. Marc Acquaviva
    13 octobre 2014 at 19:45

    La finesse des émissions consacrées à la danse sur Arte augure évidemment du meilleur ! Qui sait s'il y a des rediffusions non sur Arte mais en ligne et oû ? ( comme ce fut le cas par exemple de la soirée d'hommage à Brigitte Lefèvre que j'ai regardée deux jours aprés sur mon Ipad : faute de grives ...! Merci . Marc

    • Amélie
      13 octobre 2014 at 20:38

      @ Stéphane : Oui, un DVD est en cours normalement.

      @ Marc : Le deuxième épisode est visible en ligne pendant une semaine : http://www.arte.tv/guide/fr/048767-002/let-s-dance-2-3?autoplay=1?autoplay=1

  5. DELION
    1 décembre 2014 at 14:05

    Je ne l'ai pas vu. On m'en a dit que du bien! Je voulais acheter les DVD, mais ils ne les ont plus sur le site d'Arte... Si quelqu'un le trouve sur internet je suis preneur..

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial