Friday, Oct. 19, 2018

Nouvelles dansées, S12-13 EP18

Ecrit par :

10 février 2013

|

Catégorie :

Cette semaine, quelques infos sur les futurs festivals d'été, la fin de la tournée australienne du Ballet de l'Opéra de Paris, ce que devient Benjamin Millepied (parce que ça faisait longtemps tout de même), une revue de presse sur l'exposition Noëlla Pontois et l'agenda.

A LA UNE

- Des nouvelles des festivals d'été 

Quelques petites infos sur les festivals de danse estivaux commencent à apparaître ici et là. Le Cirque Plume sera ainsi l'une des têtes d'affiches des Nuits de Fourvière à Lyon, avec 29 représentations dès le 28 juin. Angelin Preljocaj y fera aussi un tour avec sa création Mille et une Nuits, du 4 au 6 juillet. Ce même spectacle sera également présenté à Montpellier Danse et Vaison Danse. L'édition 2013 de ce festival s'annonce d'ailleurs comme très intéressante, avec outre Preljocaj, la venue du Swan Lake de Dada Masilo, de Traces des 7 Doigts de la main, et peut-être de 6.000 miles away de Sylvie Guillem. Ce spectacle pourrait aussi être présenté à Perpignan, toujours en juillet.

sylvie-guillem_bye.jpg

Châteauvallon accueillera pour sa part les Ballets de Monte-Carlo pour une soirée mixte les 28 et 29 juin, ainsi que le Béjart Ballet Lausanne du 18 eu 21 juillet. La troupe amènera dans ses bagages son célèbre BoléroCantate 51 et deux pièces de Gil Roman, Bhakti III et Anima Blues.

Ces différents festivals devraient dévoiler leur programmation complète autour du mois d'avril.

- La tournée australienne du Ballet de l'Opéra de Paris

Le Ballet de l'Opéra de Paris a donné ses dernières représentations de Giselle à Sydney. Laura Hecquet s'est malheureusement blessée, et a été remplacée dans le rôle de Myrtha par Héloïse Bourdon, qui a fait sa prise de rôle lors de la représentations en matinée du 9 février. Marine Ganio y a aussi fait ses débuts dans le Pas de deux des Paysans, aux côtés d'Axel Ibot.

Pour la presse, un reportage vidéo est à voir sur ABC News, avec quelques extraits d'une représentation et une courte interview de Marie-Agnès Gillot et Mathieu Ganio.

Côté critiques, elles sont toujours aussi enthousiastes. Kevin Jackson est l'un de plus à être sous le charme de Dorothée Gilbert, le blog My Hub a été enchanté par Isabelle Ciaravola (et la compagnie dans son ensemble), tandis que Deborah Jones se livre à une analyse comparée de trois Giselle : Dorothée Gilbert, Ludmila Pagliero et Myriam Ould-Braham. L'article est d'autant plus intéressant qu'il concerne deux prises de rôle, abordés visiblement de deux façons très différentes. Une petite vidéo amateur du deuxième acte Myriam Ould-Braham/Mathieu Ganio a aussi été mise en ligne. C'est flou, mal cadré, mais on ne s'en lasse pas. J'espère décidément que ce ballet ne se fera pas trop attendre à Paris !

Giselle_Isabelle-Ciaravola_4.jpg

- Des nouvelles de Benjamin Millepied

Tiens, voilà longtemps que l'on n'a pas pris des nouvelles de Benjamin Millepied. Avant de devenir le directeur du Ballet de l'Opéra de Paris, le chorégraphe se concentre toujours sur sa jeune troupe L.A. Dance Project, qui sera d'ailleurs de passage à Paris en mai, au Châtelet. Le spectacle a été complété par une nouvelle création de Benjamin Millepied. Intitulée Reflections, cette chorégraphie sera inspirée par la marque de bijoux Van Cleef & Arpels... comme un certain George Balanchine en 1967 avec Joyaux. Seule la première partie de Reflexions, Gem, serait présentée au Châtelet. La maison de joaillerie devrait participer à cette nouvelle oeuvre, peut-être par la création d'accessoires ou de bijoux.

Un nouveau portrait de Benjamin Millepied est également à retrouver dans Paris Match.

MEDIA

- Noëlla Pontois s'expose

L'exposition Noëlla Pontois, divine Étoile, ouverte au centre Élephant Paname depuis le 1er février, a su faire parler d'elle dans la presse. Et tant mieux, cette exposition est un vrai régal (malgré le tarif un peu cher, 10 euros, souligné par certains). Plusieurs médias sont allés y faire un tour, dont ResMusica ("L’exposition, dense, nous fait partager les moments clés de la vie d’artiste de cette archétype de la danseuse classique"), TheFrenchMag ("Une occasion merveilleuse, pour les uns de se souvenir de spectacles qui les ont marqués, pour les autres de découvrir de grands artistes du passé et du présent"), Télématin (qui en a ramené un joli reportage vidéo) et France Info (qui en a profité pour présenter le centre Éléphant Paname).

Noëlla Pontois a aussi donné quelques interviews et s'est replongée dans ses souvenirs, à lire ainsi sur ConcertClassic, et à écouter sur France Musique et Radio Classique.

Noella-Pontois_Divine-Etoile_1.jpg

- À lire/voir/écouter en français

Le Figaro a publié une critique plutôt déçue du nouveau spectacle de James Thierrée, Tabac rouge. "Cette pièce de transition, plus intéressante que réussie, donne sa petite leçon. La chorégraphie a ceci de commun avec la cuisine: il ne suffit pas d'avoir de bonnes idées et d'excellents ingrédients pour que le plat soit réussi". AltaMusica est aussi ressorti nostalgique du spectacle du Béjart Ballet Lausanne à Versailles.  La pièce du Maître a emballé, les nouvelles créations beaucoup moins. "Tout cela manque quand même singulièrement de force, de souffle, pour aider une compagnie comme celle-ci à aller de l’avant, car le langage est emprunté aux standards béjartiens".

Les Échos et Le Figaro ont publié chacun un portrait de Tamasaburô Bandô, grand acteur japonais de passage à Paris au Châtelet pour de la danse (Jiuta) et un opéra (Le pavillons aux Pivoines). N'étant pas forcément réceptive à ce répertoire, je ne suis pas allée y faire un tour, mais les commentaires vus ici et là sur Twitter sont très enthousiastes.

Enfin 76Actu a publié une interview de Valéry Colin, le producteur de la tournée française du Ballet Igor Moïsseïev, pour présenter cette troupe. Le JDD a également mis en ligne une critique élogieuse du spectacle. La compagnie est en ce moment en tournée en France, n'hésitez pas à aller la voir. Les danseur-se-s sont incroyables et c'est une belle façon de découvrir la danse de caractère russe.

- À lire/voir/écouter en anglais

Sergei Polunin continue de faire parler de lui. À l'occasion de son retour sur la scène londonienne, The Telegraph est allé à la rencontre du danseur pour un passionnant entretien. Enfin de jolies clichés du Ballet de l'Opéra de Paris en 1930, publié dans Life Magazine, sont à voir sur le blog du Portland Ballet. Une classe de danse au Palais Garnier dans un autre temps...

AGENDA

- Sur scène

Israel Galván est de retour à Paris ! Le génie du flamenco contemporain présente son nouveau spectacle au Théâtre de la Ville, Le Réel/Lo Real/The Real. Le sujet est lourd, le génocide des Gitans par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, mais le résultat est saisissant, à en lire la critique du Monde, doublée d'un très beau portrait du danseur. Il reste encore des places pour toutes les dates, dépêchez-vous avant que le bouche-à-oreille ne fasse son effet !

Le reste est un peu plus calme. Kaguyahime finit ses représentations à Garnier, avec le retour de Marie-Agnès Gillot dans le rôle-titre. Tout comme lors de son entrée au répertoire, cette reprise a séduit, à lire ainsi sur A Petits Pats et ResMusica (qui en profite pour égratigner sérieusement la direction de la compagnie). Autre pièce en symbiose avec une musique de percussions, Pléiades d'Alban Richard est à voir au Théâtre de Chaillot du 13 au 15 février. Enfin, pour un spectacle d'une forme différente, Damien Jalet investit les salles du Musée du Louvre le vendredi 15 février dès 19 heures, pour un parcours chorégraphique intitulé Les Médusés.

Les médusés

Les médusés

- Rencontres

Une conférence danse est organisée au Théâtre de Chaillot le samedi 16 février à 17 heures. L'idée ? Se penche sur des verbes d’action – qui ne sont pas propres à la danse, interroger ces actions, comprendre ce qu’elles mettent en jeu et approcher l’histoire de la danse à partir de ces verbes… "Fuguer" sera le verbe de ce samedi. La conférence peut se compléter d'un rendez-vous au Musée du Louvre le 20 février.

- Il est temps de réserver

Les places pour le spectacle Ce que j'appelle Oubli d'Angelin Preljocaj, dans ses représentations données au 104 en mars, seront en vente dès le vendredi 15, via le site du Théâtre de la Ville.


AUTO-PROMO

Hum, cette semaine a été un peu free-style question programmation éditorial. La semaine prochaine sera-t-elle plus solide ? Il y aura en tout cas à lire sur Danses avec la plume une chronique du nouveau spectacle d'Israel Galván (qui me fait vraiment très envie), enfin une review de Kaguyahime (et peut-être même deux par la même occasion), et la découverte du québécois Cirque Alfonse. Place ensuite à des articles déjà annoncés et jamais publiés, mais promis-juré c'est pour cette semaine : le point sur les rumeurs concernant le prochaine saison de l'Opéra de Paris, un panorama des festivités Noureev en France (2013, année du Sacre, année du Tricentenaire et année Noureev, rien que ça), et un tour en photos à la Briqueterie, nouveau très beau lieu de création chorégraphique à côté de Paris. Peut-être même que le programme de la soirée Danseur-se-s/Chorégraphe se glissera au milieu de tout ça. Bonne semaine tout le monde !

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(13) commentaires

  1. Pick
    10 février 2013 at 18 h 33 min

    Je suis sincèrement désolée d'apprendre que Laura Hequet est a nouveau blessée....On dire que ce rôle lui porte malchance...

  2. Cams
    10 février 2013 at 19 h 02 min

    Décidément Myrtha ne porte pas chance à Laura Hecquet.
    C'est bien dommage pour elle. Rien de trop grave j'espère...

  3. Pink Lady
    10 février 2013 at 19 h 29 min

    Tamasaburô Bandô est un acteur / danseur vraiment intriguant : le Châtelet s'était pour l'occasion rempli de spectateurs japonais sans doute fins connaisseurs (pour ma part il me manquait des clés pour comprendre la pantomime). Le décor de cerisiers en fleurs de la dernière pièce de la soirée était du plus bel effet.
    Je n'avais pas noté le spectacle d'Israel Galvan dans mon agenda mais je me demande si je ne vais pas me laisser tenter, étant donné ton enthousiasme...
    Enfin je suis curieuse de voir en scène la nouvelle création de Benjamin Millepied, ayant récemment découvert l'histoire de la maison Van Cleef et Arpels (peut-on encore parler de marque ?) au Musée des Arts Décoratifs.

  4. Estelle
    10 février 2013 at 19 h 40 min

    Les photos de Life Magazine sont géniales !!

  5. Anne
    10 février 2013 at 21 h 12 min

    La revue CR Fashion Book (dont la rédactrice en chef est Carine Roitfeld, ex-rédac chef Vogue Paris) va sortir un numéro spécial ballet à la fin du mois. Au programme : de belles photos de Sergei Polunin, David Hallberg, Marie-Agnès Gillot parmi d'autres. Plus d'infos ici : http://crfashionbook.com/post/42580...

  6. jim
    11 février 2013 at 8 h 24 min

    Comme j'ai vu le dernier spectacle de Giselle àSydney dans le matin de samedi, je peux dire que c'était très incroyable de surprises.Mélanie Hurel est parfait pour le rôle de Giselle avec beaucoup de émotion et d'intérieur et de folie d'amour. Un grand fraiche dans le peasant pas de deux avec Axel Ibot et la très vive et joyeux Marine Ganio qui est extrêmement le personnage .Tous les deux ont la belle technique à la française. Mais le grand surprise pour moi très grande c'est le Myrtha de Héloise Bourdan très impressionnant et puissant Beaucoup de la classe et de lyrique dans la plus émeut interprétation que j'ai jamais vu avant . Très finesse et délicat et sensible .Je dis que j'ai pleuré de sa magie et de le grand beauté de cette très jeune danseuse, comme une bijou.

  7. Julie
    11 février 2013 at 11 h 27 min

    A-t-on des nouvelles de Laura? :( merci à vous.

  8. Alice
    11 février 2013 at 13 h 04 min

    Quel dommage pour Laura Hequet. Elle n'a vraiment pas de chance. J'espère qu'elle va vite se rétablir.
    Quand pourrai-je voir MOB en Giselle? J'en rêve!!!! :-)(-:

    L'expo sur Noëlla Pontois me fais très très envie. Dommage que ce soit à Paris. D'ailleurs est-ce que Elephant Paname aurait l'intention de faire partir en tournée ses expo? C'est juste une suggestion ;) .
    10€ ne me semble pas si excessif.

  9. Anne-Laure
    11 février 2013 at 13 h 59 min

    Concernant Tamasaburô Bandô j'ai beaucoup aimé ses 2 prestations, tant Jiuta que Le Pavillon aux pivoines. Mais cest clair qu'il y avait un côté "lost in translation"... que l'on ne ressent pas dans Kaguyahimé...

  10. a.
    11 février 2013 at 16 h 41 min

    (eh bien, je trouve le mot de JIm adorable!)

  11. Amélie
    11 février 2013 at 18 h 26 min

    @ Pick, Cams : Oui :(, J'espère que sa convalescence ne sera pas aussi longue que la dernière fois.


    @ Pink Lady : Je suis allée voir l'expo aussi, c'est vrai qu'il y a pas mal de référence à la danse. Je suis curieuse aussi. 

    @ Estelle : C'est toujours un plaisir de découvrir de genre de petits trésors.

    @ Anne : Je ne savais pas, merci de l'info !

    @ Jim : Merci pour ce compte-rendu qui devrait faire plaisir aux nombreux fans d'Héloïse Bourdon :)

    @ Julie : Je n'en sais pas plus :(
     
    @ Alice : Je crois qu'il va falloir attendre encore un peu pour Giselle à Paris, malheureusement. Pour l'expo Pontois, suggérerais-tu par hasard que ce serait vraiment une bonne idée si elle voyageait jusqu'en Espagne ? ;)

    @ Anne-Laure : Merci de tes impressions ! Kaguyahime ne doit pas avoir grand chose à voir j'imagine.

  12. Pink Lady
    12 février 2013 at 11 h 28 min

    Je déduis de ta réponse à Alice que tu connais déjà la saison complète 2013-2014... (bientôt on les aura 2 ans avant, comme le lyrique !)

  13. Joelle
    24 février 2013 at 9 h 50 min

    Sommes allés hier soir avec des amis voir le ballet de Perm au Théatre des Sablons à Neuilly.
    Joli théatre tout neuf, mais scène un peu petite pour tout un corps de ballet.

    Ils ont interprété le Lac des Cygnes, version curieuse : happy end sans la mort du cygne blanc :( Dommage !
    J'ai encore le souvenir des 10 minutes avec Svetlana S. au début de ce mois nous interprétant la mort du cygne en ondulant comme elle est l'une des seules à savoir le faire.

    Beau spectacle, très beaux costumes, version presque "complète" au niveau chorégraphies, par rapport à celle de fin octobre au Palais des Congrès avec le Ballet de Moscou.

    Un très bon résumé de la soirée a été donné par l'un des amis accompagnateurs : excellent collectif qui a primé sur les solistes !

    Autant les ensembles étaient superbes, autant les deux solistes nous ont un peu laissé sur notre faim, à part une ou deux étincelles vers la fin du spectacle.

    Mais nous n'avons pas regretté ces deux heures et demi de spectacle.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial