Sunday, Jun. 25, 2017

Le Ballet National de Cuba à Paris – Du 6 au 20 juillet Salle Pleyel

Ecrit par :

14 juin 2017

|

Catégorie :

Attention événement ! Le Ballet National de Cuba, qui n'était pas venu en France depuis sept ans, revient à Paris cet été. La troupe, dirigée depuis sa création en 1948 par l'immuable Alicia Alonso, s'installe du 6 au 20 juillet Salle Pleyel pour 14 représentations, avec un gala, Giselle, Don Quichotte et des cours publics.

 

Le Ballet National de Cuba

Le Ballet National de Cuba fait partie de ces grandes troupes légendaires du monde de la danse classique. Son style bien à elle est le mélange d'une incroyable virtuosité flamboyante (notamment dans la technique masculine) et d'un certain romantisme, le tout porté par une grande générosité et une énergie débordante de la part de sa centaine d'artistes. Dans cette compagnie, on danse juste et on danse grand, une alliance qui fait merveille dans les grands ballets classiques, le cœur du répertoire du Ballet National de Cuba.

Le Ballet National de Cuba est indissociable de sa directrice Alicia Alonso, l'une des ballerines marquantes du XXe siècle et grande interprète du rôle-titre de Giselle. C'est elle qui a créé la troupe en 1948, et n'a depuis cessé de la diriger (elle a aujourd'hui 96 ans et est aveugle depuis de nombreuses années). C'est également elle qui a remonté dans sa propre version les grandes œuvres classique pour sa troupe. Le ballet est également doté d'une école de danse réputée, qui fournit de nombreux talents qui brillent aussi bien au Ballet National de Cuba que dans les compagnies du monde entier. Car les danseurs et danseuses de Cuba ne reste pas forcément au pays, "passant à l'Ouest" parfois à la faveur d'une tournée du ballet à l'étranger. Les années passant, et l'ouverture récente de Cuba aidant, de plus en plus de voix s'élèvent pour un changement de direction. Carlos Acosta, Étoile cubaine du Royal Ballet, est d'ailleurs en train de monter une nouvelle troupe à Cuba.

Mais le Ballet National de Cuba ne voit cependant pas tous ses talents partir, loin de là. La troupe reste toujours une référence dans ses interprétations des ballets classiques. Une compagnie, décidément, à ne pas manquer.

 

Le programme de la tournée parisienne

Soirée d’ouverture - Jeudi 6 juillet

La tournée du Ballet National de Cuba démarre par un grand gala, montrant des extraits des ballets du répertoire pour la plupart dans la version d' Alicia Alonso, avec quelques Étoiles cubaines parties à l'étranger.

Casse-Noisette (Alicia Alonso, d’après la version de Lev Ivánov)
Interprètes : Grettel Morejón et Rafael Quenedit

Raymonda (Marius Petipa)
Interprètes : Sadaise Arencibia et Luis Valle

Diane et Actéon ((Alicia Alonso, d’après la version de Agrippina Vagánova)
Interprètes : Viengsay Valdés et Osiel Gouneo

Roméo et Juliette (Michael Corder)
Interprètes : Yolanda Correa et Yoel Carreño

Le Cygne noir (Alicia Alonso d’après la version de Marius Petipa)
Interprètes : Anette Delgado et Dani Hernández

Le Corsaire (Alicia Alonso d’après la version de Marius Petipa)
Interprètes : Sadaise Arencibia et Luis Valle

Muñecos (Alberto Méndez)
Interprètes : Grettel Morejón et Rafael Quenedit

Tchaïkovski pas de deux (George Balanchine)
Interprètes : Yolanda Correa et Yoel Carreño

Invierno (Ely Regina Hernández)
Interprètes : Anette Delgado et Dani Hernández

Don Quichotte (Alicia Alonso d’après la version de Marius Petipa et d’Anatole Obukov)
Interprètes : Viengsay Valdés et Osiel Gouneo

 

Giselle - Les 7, 8 (matinée et soirée), 9 (matinée et soirée), 11 et 12 juillet

Anette Delgado et Dani Hernández : les 7 et 12 juillet

Grettel Morejón et Rafael Quenedit : le 8 juillet en matinée

Yolanda Correa et Yoel Carreño : le 8 juillet en soirée

Viengsay Valdés et Patricio Revé : le 9 juillet

Sadaise Arencibia et Raúl Abreu : le 11 juillet

 

Don Quichotte - Les 15 (matinée et soirée), 16 (matinée et soirée), 17, 18, 19 et 20 (matinée et soirée) juillet

Viengsay Valdés et Patricio Revé : les 15 (matinée) et 20 juillet

Yolanda Correa et Yoel Carreño : le 15 juillet

Anette Delgado et Dani Hernández : les 16 (matinée) et 19 juillet

Sadaise Arencibia et Luis Valle : le 17 juillet

Grettel Morejón et Rafael Quenedit : le 18 juillet

Don Quichotte - Ballet de Cuba

Quel programme choisir

Vous ne pouvez voir qu'une seule date de cette tournée du Ballet National de Cuba ? Évitez peut-être le gala, qui devrait séduire les aficionados mais ne permet pas forcément de découvrir la troupe dans toute sa complexité, avec notamment l'absence du corps de ballet. Dirigez-vous donc plutôt soit vers Giselle, soit vers Don Quichotte. Entre ces ballets, il est difficile de choisir, tant ces oeuvres sont différentes. À vous de voir ainsi quelles sont vos préférences. Don Quichotte fait plutôt appel à l'énergie, la danse virtuose et démonstrative à la cubaine, la joie de vivre et de danser sur scène. Giselle évoque plutôt le romantisme, les qualités d'interprètes dramatiques et un corps de ballet féminin uni. À vous de choisir. Les aficionados ont bien sûr déjà prévu de voir les trois programmes, voir plusieurs distributions (sur lesquelles DALP ne tranchera pas, ne connaissant pas assez les Étoiles de la compagnie). 

 

Les cours publics

Valéry Colin, qui produit cette tournée parisienne du Ballet National de Cuba, est un ancien des Étés de la Danse. Pas étonnant donc de voir également au programme trois cours publics, les dimanches 9 et 16 juillet et le jeudi 20 juillet de 11h à 13h. 


 

Tarifs

Les spectacles ainsi que les cours publics se déroulent à la Salle Pleyel, devenue une "boîte noire" (une salle que l'on peut différemment configurer selon le spectacle proposé). L'on peut donc imaginer que les places à visibilité réduite seront peut nombreuses - voir absentes - même si certaines peuvent être un peu loin de la scène. Les tarifs proposés couvrent en tout cas tous les budgets, avec des places de 25 à 115 euros, de 18 à 100 euros pour les matinées. Le gala d'ouverture pratique par contre des tarifs plus élevés, de 45 à 130 euros. Les cours publics sont à 15 euros.

Toutes les informations pratiques et réservations sont à retrouver sur le site de la tournée du Ballet National de Cuba.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial