Tuesday, Feb. 21, 2017

[ID] Double – Louis-Elyan Martin

Ecrit par :

29 novembre 2016

|

Catégorie :

Louis-Elyan Martin est le chorégraphe, Laurie-Anne Langis l'interprète. Ils viennent tous les deux de l'École de danse contemporaine de Montréal. C'est avec des critiques québécoises élogieuses que le duo s'est produit pour la première fois en France cet automne. Leur solo [ID] Double est à la fois une recherche sur la fascination que peut exercer Maria Callas et la lutte de l'artiste entre sa personnalité et son personnage. Un parcours qui cherche sa voie chorégraphique mais porté par un beau et troublant final. 

[ID] Double - Louis-Elyan Martin

[ID] Double - Louis-Elyan Martin

C'est dans une petite salle de Lyon, le Croiseur, que Louis-Elyan Martin donne [ID] Double. Pas de décor, costumes simples (justaucorps noir puis robe blanche) pour son interprète Laurie-Anne Langis, qui tient la scène seule pendant pas moins d'une heure. La danse travaille le combat d'un artiste, qui le tiraille sans cesse : quoi montrer en scène. Sa vraie personnalité ou son personnage ? Que montrer de soi ? Qu'est-ce qui relève de la pure interprétation ? Et comment ne pas se fondre avec son personnage, comment rester soi tout en devenant un.e autre le temps d'un spectacle ? Laurie-Anne Langis se confronte à un mythe : Maria Callas. Sa danse est une lutte entre elle et la diva, une façon insidieuse de se fondre dans l'image de cette femme qui a provoqué tant d'admiration, voir d'hystérie. Au début, la Callas est lointaine ; c'est bien Laurie-Anne Langis qui st en scène. Puis petit à petit, les deux entités se fondent, se mélangent un peu plus. Pour le grand solo final, l'interprète est devenue La Callas... sans pour autant copier la chanteuse. Elle est sur scène un personnage hybride, rappelant des souvenirs de la cantatrice, tout en restant elle-même, Laurie-Anne Langis.

Le combat est dur pour le chorégraphe Louis-Elyan Martin. L'idée est intéressante, mais la danse se cherche. Elle lui manque une marque de fabrique, quelque chose d'à part. Quelque chose de plus marquant aussi. L'idée du geste n'en est qu'au début de son cheminement. La pièce repose bien moins sur la pure recherche chorégraphique que sur la force de son interprète Laurie-Anne Langis. Cette dernière arrive à la fois à évoquer la Callas tout en se donnant très personnellement en scène. Son ultime solo, en robe blanche, sur l'air si célèbre de Norma de Bellini, est troublant. Il est à la fois une évocation de la chanteuse. Il est aussi un simple  et beau moment de danse, porté par la musique et s'en inspirant pour une émotion fine et juste

[ID] Double - Louis-Elyan Martin

[ID] Double - Louis-Elyan Martin

[ID] Double de Louis-Elyan Martin au Croiseur, avec Laurie-Anne Langis. Vendredi 25 novembre 2016. À voir le 30 novembre à Manosque et le 2 décembre à Paris

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial