Saturday, Oct. 19, 2019

Jeu-concours – Places à gagner pour le Festival de Danse de Cannes

Ecrit par :

19 octobre 2015

|

Catégorie :

Danses avec la plume vous propose cette semaine un nouveau jeu-concours, et vous propose de gagner vos places pour tous les spectacles du Festival de Danse de Cannes.

festival-danse-cannes-2015-affiche

Le Festival

Le Festival de Danse de Cannes a lieu du 20 au 29 novembre 2015, dans les salles du Palais des Festivals, au Théâtre de la Licorne, au Théâtre Croisette Hôtel JW Marriott et à l'Auditorium des Arlucs.

Cette édition 2015 est dirigée par Brigitte Lefèvre. L'ancienne directrice du Ballet de l'Opéra de Paris propose une programmation éclectique, entre danse classique, néo-classique, contemporaine, premières françaises et jeunes talents. Le Ballet de l'Opéra de Lyon, le Ballet du Capitole dirigé par Kader Belarbi, la Compagnie Nationale de Danse d'Espagne dirigé par José Martinez, l'École de Danse de l'Opéra de Paris, la Compagnie Nationale de Danse de Corée, Christian Rizzo ou le Groupe Grenade sont ainsi au programme.

Carmen de Johan Inger - Compagnie Nationale de Danse d'Espagne

Carmen de Johan Inger - Compagnie Nationale de Danse d'Espagne

À gagner

Deux places (1X2) pour chaque spectacles du Festival de Danse de Cannes sont à gagner :

- Deux places (1X2) pour la Compagnie Nationale de Danse de Corée, première française de Vortex de Tero Saarinen qui mélange danse contemporaine et danse traditionnelle de Corée.

- Deux places (1X2) pour la soirée Michèle Noiret/Catherine Diverrès, deux chorégraphes majeures qui se penchent sur les méandres de nos souvenirs et le temps inscrit à même les corps.

- Deux places (1X2) pour le CCN Franche-Comté, qui dansera Waves de Héla Fattoumi et Eric Lamoureux.

- Deux places (1X2) pour le spectacle de l'École de Danse de l'Opéra de Paris (Aunis de Jacques Garnier, Soir de fête de Léo Staats et les Démonstrations des premières divisions).

- Deux places (1X2) pour le CCN Montpellier, qui dansera ad noctum de Christian Rizzo.

- Deux places (1X2) pour le Ballet du Capitole, qui dansera La Bête et la Belle de Kader Belarbi.

- Deux places (1X2) pour la soirée du Groupe Grenade de Josette Baïz.

- Deux places (1X2) pour Tatyana de Deborah Colker, première française.

- Deux places (1X2) pour la Compagnie Hiatus de Daniel Linehan, qui dansera dbddbb de Daniel Linehan.

- Deux places (1X2) pour la soirée Jirí Kylián du Ballet de l'Opéra de Lyon.

- Deux places (1X2) pour la Compagnie Hervé Koubi, qui dansera Les Nuits barbares ou Les premiers matins du monde de Hervé Koubi.

- Deux places (1X2) pour la Compagnie Nationale de Danse d'Espagne, qui dansera Carmen de Johan Inger pour la première fois en France.

Vortex - Compagnie Nationale de Danse de Corée

Vortex - Compagnie Nationale de Danse de Corée

Comment jouer

Pour jouer et tenter de gagner ces places, rien de plus simple. Racontez en commentaire de cet article le souvenir d'un spectacle de danse qui vous a particulièrement marqué. Douze personnes seront tirées au sort. La première personne choisira le spectacle qu'elle souhaite voir parmi la liste ci-dessus. La deuxième personne choisira parmi les spectacles restant, et ainsi de suite. Chaque personne gagnera deux places pour le spectacle choisi.

 

Règlement

Une participation par nom-pseudo/mail/adresse IP est autorisée. Ce concours est ouvert jusqu'au dimanche 25 octobre 2015 à 23h (heure de Paris).

Danses avec la plume ne prend pas en charge le déplacement, le logement et tout autre frais.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(17) commentaires

  1. Céline
    19 octobre 2015 at 15:12

    Enfant, j'ai eu la chance de voir le Ballet du Kirov interpréter Le lac des cygnes au Théâtre Antique d'Orange...Un souvenir indescriptible ! (merci pour ce jeux concours)

  2. Danielle AUBIN6DELEUIL
    19 octobre 2015 at 16:00

    Mon fils a été élève à l'Opéra de Paris et mon rêve c'est de voir danser l'opéra de Paris je n'ais réussi à y aller faute de moyens

  3. Anna
    19 octobre 2015 at 16:22

    Un spectacle qui m'a vraiment marqué est le tout premier que j'ai vu au Palais Garnier, c'était l'Histoire de Manon avec Aurélie Dupont (dans l'une de ses dernières dates!) et Roberto Bolle. D'abord les lieux qui sont magiques et aussi la musique, mais surtout les danseurs qui racontent cette histoire magnifique! Un très beau souvenir avec des applaudissements à n'en plus finir.. Merci pour ce jeu concours!

  4. flo
    19 octobre 2015 at 17:23

    j'ai aimé le grand ballet de john neumeier la dame aux camelias, c'est pour moi un des plus beau souvenir que j'ai vu à l'opera garnier

  5. Claire
    19 octobre 2015 at 19:14

    Mon premier ballet : Giselle à l'Opéra de Marseille avec Pietragalla.... Un rêve....

  6. David
    19 octobre 2015 at 20:17

    Mon meilleur souvenir? J'ai assister à mon premier ballet, Giselle par le Bolchoï il y a tout juste 2 semaines. Venant de quartier difficile, le ballet et moi étions d'une incompatibilité prédéfinie. Beaucoup d'idées préconçues mais ma passion pour la danse m'a fait passer le pas et j'en suis maintenant passionné.

  7. Géraldine
    20 octobre 2015 at 13:10

    Le ballet qui m a le plus marqué. Adolescente avec ma professeure de danse classique et ma classe de danse nous sommes allés en ce lieu magique qu' est le Palais Garnier une merveille à lui tout seul. Nous avons assisté à une représentation du Lac des Cygnes par le ballet de l Opéra de Paris un souvenir à jamais marqué dans ma mémoire...depuis j en ai vu tant d autres dont un duo incroyable du danseur étoile de la Compagnie Béjart à Avignon d une pureté absolue!

  8. Cécile
    20 octobre 2015 at 14:05

    Le choix n'est pas aisé tant j'ai eu la chance de voir des spectacles marquants... mais j'évoquerai celui qui m'a fait découvrir la danse contemporaine alors que j'étais plutôt dans le monde du Modern'Jazz. C'était en 1993 ou 1994 au Corum de Montpellier. Etudiante j'ai été interpellé par la programmation qui conviait un chorégraphe noir américain (je précise juste comme cela l'avait été) pour sa pièce "Still Here" qui traitait du sida avec une recherche auprès des personnes atteintes en phase terminale. Ceci via ses danseurs, de la vidéo et du son.. Je m'étais demandé comment on pouvait bien représenter cela avec justesse par la danse ? L'esprit à la découverte je me souviens très bien d'y être allée sans pré-requis, sans lire le synopsis plus complet. Et là j'ai vu apparaître sur scène une compagnie de danse aux danseurs hétéroclites de corps et de formations tous d'une interprétation incroyable d'états de corps de malades ou de soubresauts de vie, la présence de vidéo touchantes mais sans tomber dans le patos , des voix (dont celle de son feu petit ami) en direct ou enregistrées comme des témoignages s'entremêlants à des chorégraphies... De mes yeux tels des focus j'y croyais et je me suis laissée envahir par tous les pores des sensations transmises des larmes aux rires, à ne pas être tranquille bien assisse dans mon siège mais plutôt happée par cette interprétation de cette foutue maladie, par la tristesse et la joie... un tout en fait qui représentait la vie, même la plus infime soit-elle ! Je savais que je venais de voir quelque chose de grand, quelque chose de très juste dans la mise en scène dans le sens où tout avait une bonne balance pas un seul élément que ce soit danseurs, vidéo ou son ne cachait ou minimiser l'autre. En sortant du spectacle j'étais bouleversée, pleine d'une bouffée vitale et d'un constat : "alors c'est ça la danse contemporaine !? On peut traiter de telle chose de la vie ainsi !? A présent je veux aussi faire de la danse contemporaine !" Et c'est ce que j'ai fais, je suis à présent danseuse professionnelle. Si je peux un jour j'aimerais remercier en personne ce grand chorégraphe qu'est Bill T. Jones.

  9. Vialle sonia
    20 octobre 2015 at 15:00

    Le spectacle qui m'a le plus marqué dernièrement, c'est Illuminations , D' Ahmed Madani au forum Jacques Prévert, carros 06 Touchant , enrichissant, , faire danser l'histoire de l'immigration. Plus du Théatre avec de la danse .

  10. Malinna
    20 octobre 2015 at 17:59

    Faisant moi même du classique en province depuis 13 ans, j'ai l'occasion d'aller tous les Noël depuis trois ans voir un spectacle à l'Opéra de Paris en compagnie de ma professeur et de mes copines petits rats. J'ai été touchée par Casse-Noisette que j'ai vu l'an dernier car c'est mon ballet préféré, surtout quand la neige se met à tomber et que les flocons s'envolent. Cependant je ne suis jamais autant émue que quand je vous ma petite soeur danser. Elle souhaite devenir prof de danse et à un bon niveau national avec ses 12ans de danse derrière elle. Bien que le niveau soit rude j'espère de tout coeur la voir obtenir son DE quand le moment viendra. En attendant je la regarde danser avec des petites étoiles dans les yeux.

  11. gloaguen
    20 octobre 2015 at 20:45

    je me souvient d'un spectacle qui m'a particulièrement ému au point de pleurer tellement c'était beau. Ce spectacle Apocrifu de sidi larbi cherkaoui était tellement beau je me souvient c'était lors du festival de danse de canne, je n'était qu'une simple lycéenne en option danse et j'ai vu ce spectacle que j'ai particulièrement apprécié et je recommande de regarder les spectacles de ce chorégraphe car chaque représentation est une merveille.

  12. bottier
    20 octobre 2015 at 20:45

    Quand j'étais enfant je faisait de la danse dans une église transformée en école de danse, il y régnait une atmosphère particulière, la musique y prenait tout son sens et la danse devenait magique :))

  13. Audrey
    21 octobre 2015 at 09:18

    Bonjour. Le 1er spectacle que j'ai vu a été Casse-noisette sur une cassette vidéo quand j'avais 7 ans.J'avais été émerveillée par la beauté du geste et la facilité apparente des danseurs. Merci pour ce concours.

  14. Flore
    21 octobre 2015 at 10:26

    Mon plus beau souvenir est une pièce de El Djoudour intitulée Les Racines. Cette pièce m'a énormément marquée car elle allie chant et danse et en tire une énorme force qui vous prend tout entier, les musiques sont fortes et marquantes et les danseurs avaient ces liens qui les unissaient et rendaient leur danse puissante émotionnellement et artistiquement. Le chorégraphe abordait des sujets très marquants pour lui comme le lien entre l'homme et la femme et sa pièce parlait plus au spectateur que n'importe quel discours qu'on aurait pu tenir. Les diverses influences de cet homme rendaient sa danse passionnante et l'utilisation d'accessoires rendait la pièce encore plus vivante. Tout était entraîné dans un tourbillon de passion, autant le chant, que la danse, la musique, l'histoire racontée, et cette pièce était vraiment magnifique. Merci beaucoup pour ce concours :)

  15. haustete
    21 octobre 2015 at 10:27

    Apres vingt and de danse classique, un vilain accident rupture et desinsertion des ischiaux jambiers;;; le drame olus de danse alors la ce serait un vrai cadeau merc, sylvie

  16. Cinzia
    21 octobre 2015 at 14:14

    It's difficult to choose a particular memory as there are so many from which to choose. Perhaps the funniest is when, at the end of an amazing performance by the Batsheva Company during one of the Cannes festivals quite a few years ago, my daughter and I turned to each other and said, simultaneously, "I wish I could see it again, right now, from start to finish!".

  17. Shaïmâa Benkirane
    23 octobre 2015 at 18:50

    Superbe spectacle de la Cie Éolienne, dont je ne me souviens même plus du nom tellement ça fait longtemps. Acrobaties, projections, danses aériennes... C'était un des premiers spectacles de danse auxquels j'ai assisté, j'en garde un très bon souvenir.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial