Tuesday, Apr. 13, 2021

Derniers adieux émouvants à Patrick Dupond

Ecrit par :

12 mars 2021

|

Catégorie :

Les obsèques de Patrick Dupond, décédé le 5 mars, ont été célébrées jeudi 11 mars en l'église Saint-Roch à Paris. Beaucoup de personnalités du monde de la danse, mais aussi des anonymes, anciens élèves ou simples fans, ont tenu à rendre un dernier hommage à cette grande star populaire. Qui d'autre que Patrick Dupond pouvait réunir dans une même église le Ballet de l'Opéra de Paris et les danseur.euse.s de Danse avec les stars ?

Les obsèques de Patrick Dupond

Comme souhaité dans le faire-part qui a circulé sur les réseaux sociaux, des fleurs blanches tapissaient le parvis de l'Église Saint-Roch à Paris, la paroisse des artistes. Des fleurs blanches pour dire adieu au danseur Patrick Dupond dont l'annonce de la disparition brutale a plongé le monde de la danse dans des abîmes de tristesse depuis plusieurs jours. La tristesse était bien palpable sur les visages même en partie dissimulés par des masques, ceux de ses ancien.ne.s partenaires et ami.e.s de l'Opéra de Paris comme ceux des jeunes élèves de la White Eagle Dance academy, école de danse fondée par Patrick Dupond et Leïla da Rocha. Dans la procession qui accompagnait le cercueil jusqu'à l'autel où trônait un grand portrait du danseur, on reconnaissait Élisabeth Platel, Marie-Claude Pietragalla, Marie-Agnès Gillot, Kader Belarbi, Jean-Marie Didière, Carole Arbo, Claude Bessy, Cyril Atanassoff et François Alu… Plus discrets, Amandine Albisson ou Mathias Heymann s'étaient glissés au milieu des nombreuses personnes venues rendre un dernier hommage à ce danseur à la popularité exceptionnelle. Beaucoup tenaient à la main une simple rose blanche.

Avant la cérémonie religieuse, des proches se sont succédés pour évoquer le danseur, faisant le lien entre ses années à l'Opéra du Danseur Étoile et celles aux côtés de sa compagne Leïla da Rocha. "Le monde de la danse en deuil a perdu son plus bel astre". À travers un texte vibrant, Marie-Claude Pietragalla a résumé avec beaucoup de sensibilité et de justesse celui qui l'a nommée Étoile en 1990 et dont elle était très proche. "Nous gardons précieusement en mémoire tes envols qui semblaient ne jamais finir, tes manèges qui étourdissaient les salles du monde entier, tes pirouettes offertes comme des cadeaux. Tu as ébloui les regards, levé les foules comme aucun grand artiste." Saluant "l'ascension fulgurante d'un gamin de Paris", elle a conté le parcours de ce "frère de lumière et de danse" qui savait "transcender son art pour l’offrir à tous". Elle a salué enfin le pédagogue bienveillant qui a su "montrer le chemin" à tant de jeunes danseur.euse.s. et qui "d’un mot savait réparer les blessures et donner envie de se remettre à la barre".

Les obsèques de Patrick Dupond

Très émue elle aussi, l'actuelle Directrice de la Danse de l'Opéra de Paris Aurélie Dupont s'est exprimé sur cette "superstar", ce "danseur absolu" évoquant ses souvenirs de jeune danseuse, pas encore Étoile, épaulée par celui qui remplissait les salles et les faisait se lever d'admiration. Avec une vibrante sincérité, elle a aussi offert un dernier clin d'œil à cette homonymie qui les a tant amusés. "L’âme d’un ogre dans un corps maitrisé", une belle définition de ce qu'était Patrick Dupond à la scène comme en coulisses.

Après les mots d'Ilana, une jeune danseuse de l'école qu'elle a fondée avec le Danseur Étoile, Leïla da Rocha, celle qui a accompagné sa renaissance, a aussi rendu hommage à leur compagnonnage artistique et sentimental. "Cœur à cœur, je t’accompagne vers le firmament. Mon Phénix, tu es là, je t’aime à l’infini". La cérémonie s'est poursuivie. Seule la famille et quelques proches, Covid oblige, ont pu s'incliner une dernière fois devant la dépouille du danseur.

Les obsèques de Patrick Dupond

Sur le parvis de l'Église saint-Roch, comme le veut la tradition dans cette paroisse qui célèbre beaucoup d'obsèques d'artistes, les applaudissements ont jailli lors de la sortie du cercueil blanc. Quelques badauds aux fenêtres et des admirateur.rice.s regroupés dans la rue se sont joints à cet hommage. Parmi les personnalités, on pouvait reconnaître quelques artistes de Danse avec les stars, Fauve Hautot, Maxime Dereymez ou encore Anthony Colette. D'un côté le monde de l'Opéra de Paris, de l'autre le monde de la télévision. Patrick Dupond avait eu l'intelligence de créer des passerelles entre ces deux univers. On peut lui en savoir gré. "Tu seras là où nous serons", avait promis Ilana, la jeune danseuse. Les Étoiles ne meurent jamais.

 



Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial