Tuesday, Nov. 12, 2019

L’agenda danse – Avril 2013

Ecrit par :

2 avril 2013

|

Catégorie :

Que va-t-on voir comme spectacle de danse au mois d'avril ? L'École de Danse de l'Opéra de Paris qui fête ses 300 ans, une nouvelle création d'Angelin Preljocaj, un délicieux spectacle fait d'ombres et de lumières ou un festival hip hop/cirque à La Villette.

 

Le spectacle du mois

- Le Gala des Écoles du XXIe siècle

Le mois d'avril 2013 est marqué par le Tricentenaire de l'École de Danse de l'Opéra de Paris, avec une semaine de festivités dès le 15 avril. Le Gala des Écoles du XXIe siècle est sûrement le spectacle de cet événement à ne pas rater. Le temps d'une soirée, les Petits Rats partageront la scène du Palais Garnier avec les élèves de sept prestigieuses écoles de danse internationales (l'Académie du Bolshoï, la Royal Ballet School de Londres, etc.), pour des extraits d'oeuvres classiques et contemporaines, parfois peu connues du public français. Une soirée qui s'annonce originale et festive.

Le 20 avril au Palais Garnier.

Le Ballet et l'École de Danse de l'Opéra de Paris

Le Ballet et l'École de Danse de l'Opéra de Paris

Danse classique

- Le spectacle de l'École de Danse

Hormis le Gala ci-dessus, l'École de Danse sera sur scène pendant une semaine. Au programme : un gala le 15 avril avec Défilé et une création de Pierre Lacotte, et plusieurs soirées plus traditionnelles tout au long de la semaine. Et Tricentenaire ou non, le spectacle des Petits Rats reste toujours un beau programme. Les oeuvres sont souvent des petits bijoux un peu oubliées des grandes compagnies, les élèves sont enthousiasmants sur scène,  ces soirées sont en général un vrai régal. À ne pas rater !

Du 15 au 18 avril au Palais Garnier et le 25 avril à l'Opéra Royal de Versailles.

 

- Le Ballet de l'Opéra de Bordeaux en tournée

Le Ballet de l'Opéra de Bordeaux sera sur les routes pour le mois d'avril. La troupe s'arrêtera à Chartes, Agen et Bergerac, pour des galas mélangeant extraits de ballets classiques et pièces plus contemporaines. Une partie de la troupe sera aussi à Bruges pour le ballet Hänsel et Gretel, signé de l'ancienne Étoile de la compagnie Emmanuelle Grizot.

En tournée du 9 au 25 avril.

 

- Les Portes Ouvertes du CNSMDP

Le mois d'avril est décidément le mois des Écoles. Le temps d'un week-end, c'est au tour du CNSMDP d'ouvrir ses classes de danse au public. Les cours se déroulent dans trois/quatre salles, cours de danse classique, contemporaine, adage, jazz, caractère, etc. Au public de déambuler au gré de ses envies. Les deux journées se terminent en général par un petit spectacle d'oeuvres du répertoire. Une belle façon de découvrir cette institutions et son département chorégraphique, nouvellement dirigé par Clairemarie Osta.

Les 26 et 27 avril au CNSMDP.

 

Festivals

- Hautes Tensions à la Villette

En trois ans d'existence, le festival Hautes Tensions de La Villette a réussi à se faire une place en jouant sur le mélange des genres : le hip hop et le cirque contemporain. À voir ainsi, douze spectacles originaux, des troupes pas forcément connues mais qui donnent envie de l'être et quelques gros noms (Pierre Rigal, Sébastien Ramirez...). Une partie de la programmation s'adresse aux enfants, avec en prime quelques ateliers sympas de Krump (pour les pré-ados) ou de découverte du cirque (dès 4 ans). Les adultes aussi ont droit à des stages de jonglerie, de hip hop ou de magie "l'art d'avoir toujours raison".

Du 16 au 28 avril à La Villette.

Hautes-tensions_2013

 

- La Biennale du Val-de-Marne

La 17e Biennale de la danse du Val-de-Marne continue son chemin, jusqu'au 20 avril. À voir notamment : Fantaisies de Béatrice Massin, Käfig Brasil de Mourad Merzouki ou Swan de Luc Petton, sans oublier les rencontres, stages et ateliers organisé-e-s tout du long.

Jusqu'au 20 avril un peu partout dans le Val-de-Marne.

 

Danse contemporaine

À LA UNE

- Troisième Symphonie de Gustav Mahler de John Neumeier par le Ballet de l'Opéra de Paris

Entrée au répertoire il y a trois ans, le ballet de John Neumeier avait créé l'enthousiasme dans le public. Voilà une oeuvre forte, lyrique, où musique et danse se mélangeant avec une grande émotion. Pour des questions de droits, la compagnie ne devrait ensuite plus donner ce ballet avant pas mal de temps, c'est donc l'occasion ou jamais de découvrir cette chorégraphie. Les distributions sont de plus brillantes.

Du 9 avril au 12 mai à l'Opéra Bastille.

 

- Les Nuits d'Angelin Preljocaj (création)

Angelin Preljocaj ne s'arrête jamais décidément. Alors que sa récente création Ce que j'appelle oubli n'a pas encore fini d'être donnée, le chorégraphe s'est lancé dans un  nouveau projet, Les Nuits, inspiré de l'oeuvre littéraire Les Mille et Une Nuits. Pour l'aspect technique, le ballet sera interprété par 18 danseurs et danseuses, la musique est signée de Natacha Atlas et Samy Bishai, tandis que les costumes seront imaginés par Azzedine Alaïa. Pour le fond, il s'agira, selon Angelin Preljocaj, "d'aller vraisemblablement au plus près du mystère d'un Orient rêvé où les corps se feraient signes, comme une calligraphie des affects et des humeurs".

Les Nuits est une commande pour Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture, mais l'oeuvre tournera ensuite un peu partout dans le monde (de Saint-Quention-en-Yvelines à São Paulo).

Les 29 et 30 avril au Grand Théâtre de Provence, à Aix-en-Provence.

Les Nuits d'Angelin Preljocaj

Les Nuits d'Angelin Preljocaj

 

ET AUSSI

Giselle de Mats Ek par le Ballet de l'Opéra de Lyon

Un classique des classiques si l'on peu dire : le ballet Giselle revisité par Mats Ek pour une formidable relecture, dansé par le Ballet de l'Opéra de Lyon qui connaît parfaitement cette oeuvre. Une référence.

Du 17 au 19 avril à la Maison de la Danse de Lyon.

 

- Rian de Michael Keegan-Dolan 

Je ne connais pas du tout ce chorégraphe, sa troupe Fabulous Beast se fait d'ailleurs rare en France. Mais le résumé est plutôt tentant : "Adulé outre-Manche, Michael Keegan-Dolan magnifie ses origines irlandaises, dont la source est ici accordée aux rythmes de la musique de Liam Ó Maonlaí. Au coeur d’une piste circulaire, danseurs et musiciens mêlent leurs souffles et leurs pas. Pieds arrimés au sol, le frappant dans des sauts énergiques ou emprunts de douceur, bras et bassin ondulants, les danseurs de Rian trouvent l’accord entre leur tempo naturel et la musique". À découvrir...

Du 16 au 20 avril au Théâtre de la Ville.

 

El Djoudour (Les racines) d'Abou Lagraa

Pour sa nouvelle création, Abou Lagraa a réuni sept danseurs du Ballet Contemporain d’Alger et sept danseurs de sa compagnie La Baraka. Le chorégraphe va puiser son inspiration dans ses origines africaines, dans sa perception de la culture musulmane, ainsi que dans l’ambivalence des relations hommes femmes.

Du 18 au 20 avril au Théâtre de Chaillot, dans le cadre du festival Sur les Frontières. Également en tournée à Sceaux ou Valenciennes.

 

Brilliant Corners d'Emanuel Gat

La pièce, créée en 2011, a déjà pas mal tournée, remportant un jolis succès critique. le chorégraphe israélien la définit lui-même comme "un organisme chorégraphique". "La chorégraphie s’inspire d’un album de Thelonious Monk pour mettre en mouvement l’alliance de contraires : vide et plein, mouvements fluides et déliés et pauses arrêtées, gestes quotidiens et danse d’une haute technicité".  Brilliant Corners sera encore donné pour encore quelques dates jusqu'à la fin du mois d'avril, la compagnie partira ensuite sur un nouveau projet, The Goldlandbergs.

Du 2 au 6 avril 2013 au Théâtre de la Ville.

Brilliant Cornets d'Emanuel Gat

Brilliant Corners d'Emanuel Gat

 

Elektro Kif de Blanca Li

Cette pièce de Blanca Li a fait le tour du monde, et se pose une dernière fois à Paris pour quelques ultimes représentations. L'idée : huit ados hip hopeurs décident de transformer leur lycée en vaste terrain de danse. Chorégraphiquement, ça change pas l'histoire de la danse, mais le tout reste sympathique, et devrait plaire aux 12-16 ans.

Du 6 au 27 avril à La Cigale.

 

- Twin Paradox de Mathilde Monnier

La dernière création de la chorégraphe française Mathilde Monnier fait son étape parisienne ce mois-ci. Twin Paradox s’inspire des marathons de danse apparus dans les années 1920 aux États- Unis, pour installer "une dramaturgie propre de la durée  qui échappe au temps de la réalité". À vrai dire, je ne suis pas la plus grande fan de Mathilde Monnier, je trouve qu'au fond, c'est beaucoup de bruit pour rien. Mais elle reste l'une des chorégraphes les plus en vu du moment, à découvrir pour les fans de danse contemporaine.

Du 9 au 13 avril au Théâtre de la Ville.

 

Spectacles

- Shadowland

Un spectacle tout en ombres, vous trouvez ça impossible ? La troupe américaine Pilobolus démontre le contraire avec son époustouflant et poétique spectacle Shadowland. Les danseurs et danseuses évoluent derrière un rideau de scène, où leurs ombres sont projetées grâce à des projecteurs. Avec des mouvements très étudiés, ils forment entre eux des personnages, des animaux, des monuments... et créent ainsi une véritable histoire. C'est surprenant et vraiment réussi.

Du 9 au 21 avril au Folies Bergère.

Shadowland

 

Sunday in the Park with George

Après Carousel, le Théâtre du Châtelet présent au mois d'avril une autre comédie musicale, Sunday in the Park with George. La pièce est écrite par Stephen Sondheim, déjà l'auteur du génial et sanglant Sweeney Todd et  A Little Night Music. Ce musical s'inspire d'un tableau pointilliste du peintre Georges Seurat, Un dimanche après-midi à l’île de la Grande Jatte, peint entre 1884 et 1886. Sondheim et son librettiste ont imaginé le travail harassant de Seurat, peignant cet immense tableau avec cette technique étonnante, au point d’en négliger sa maîtresse qui attend un enfant. Je ne connais pas cette pièce, mais les comédies musicales du Châtelet restent toujours une valeur sûre, avec l'assurance d'une mise en scène efficace et d'une troupe réjouissante.

 Du 15 au 25 avril au Théâtre du Châtelet.

 

Michael Jackson, The Immortal World Tour par le Cirque du soleil 

Allez, un grand spectacle pour finir cet agenda du mois d'avril. La célèbre troupe du le Cirque du Soleil s'est attaqué au mythe Michael Jackson, dans un spectacle lui rendant hommage. De la danse, des acrobaties, les tubes du Roi de la pop, une pointe de fantaisie... Cela devrait donner un show qui en met plein les yeux, comme sait si bien faire le  Cirque du Soleil.

Du 2 au 7 avril au Palais Omnisports de Paris Bercy.

 

Et vous, de quoi va être fait votre programme danse au cours de ce moi d'avril ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(3) commentaires

  1. Joelle
    3 avril 2013 at 20:06

    Et bien cela va encore être bien chargé ce mois-ci... 9 avril : on va tester le duo Mahler/Neumeier... 18 avril : Spectacle de l'Ecole de Danse 22 avril : Mahler/Neumeier bis 25 avril : Gala du Tricentennaire à l'Opéra de Versailles mais aussi Stomp au Casino de Paris (ce n'est pas de la danse d'accord) et des danses javanaises le 13 avril au Musée Guimet ! sans oublier un week-end Concert à Liverpool !!! (pas les Beatles... :))

  2. Joelle
    6 avril 2013 at 11:37

    Le spectacle de Stomp fut très chouette : pas mal de chorégraphies, de tap dancing. Très professionnel et pas dénué d'humour british ! Allez-y si vous le pouvez, vous passerez une bonne soirée.

    • Amélie
      9 avril 2013 at 20:58

      @ Joëlle : Stomp, mais j'avais complètement oublié ! J'aime beaucoup ce spectacle, je l'avais vu il y a longtemps, puis revu avec plaisir à Londres l'année dernière. C'est une super troupe avec un spectacle plein d'idées.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial