Saturday, Aug. 19, 2017

Agenda danse – Février 2017

Ecrit par :

30 janvier 2017

|

Catégorie :

On se réchauffe d'un frileux mois de février en écumant les salles de spectacles. Wayne McGregor, le Prix de Lausanne, de jeunes chorégraphes, des festivals, un temps pour les enfants, pas mal de cirque, des créations... Notre sélection des spectacles de danse de février, région par région. 

 

Les spectacles de danse à Paris et sa région

Tree of codes de Wayne McGregor par le Ballet de l'Opéra de Paris et la Company Wayne McGregor

Création de Wayne Mcgregor, Tree of codes est une collaboration entre des artistes du Ballet de l'Opéra de Paris et de la compagnie de Wayne McGregor. Créée en juillet 2015 en Angleterre, la pièce a déjà été donnée à New York avec succès. On retrouvait sur scène Marie-Agnès Gillot ou Jérémie Bélingard. Le chorégraphe y déploie sa danse qui pousse les corps aux extrêmes, dans des décors jouant sur les illusions.

Lire la chronique du spectacle en 2015

Du 6 au 23 février au Palais Garnier

Tree of codes - Wayne McGregor

Ladies First - De Loïe Fuller à Joséphine Baker de Marion Muzac

Quelle est la place de la femme dans la création ? Depuis longtemps interprètes, les femmes ont plus de mal à se faire une place en tant que meneuse. Marion Muzac s'interroge en traçant le portrait dansé de quatre femmes créatrices, quatre pionnières à leur manière : Loïe Fuller, Isadora Duncan, Ruth Saint Denis et Joséphine Baker. Le tout interprété par de jeunes interprètes âgées de douze à vingt ans.

Lire la chronique du spectacle

Du 8 au 9 février au Théâtre de Chaillot

 

Fidelis Fortivus du Circus Ronaldo

Le cirque est avant tout une histoire de famille, et le Circus Ronaldo n'échappe pas à la règle. Dans Circences, tous - du grand-père aux petits-enfants - tenaient leur rôle. Avec La Cucina dell'arte les frères David et Danny Ronaldo osaient le numéro d'équilibristes cuisiniers. Ici, Danny Ronaldo revient avec Fidelis Fortibus, unique survivant d'un cirque imaginaire : le sien. Seules puissantes illusions lui permettront de ressusciter les âmes mortes. "Le spectacle ne parle donc pas seulement du fait d'être seul. Fidelis Fortibus parle surtout de la fidélité".

Du 22 février au 12 mars à La Villette

 

BiT de Maguy Marin

Maguy Marin n'a pas l'intention de prendre sa retraite de chorégraphe. Sa création BiT, donnée pour la première fois en 2014, n'a cessé de tourner depuis, en passant aussi par le Théâtre de la Ville. "Entre inexorable farandole et danse macabre, avec pour unique décor six plans inclinés, les danseurs se tiennent par la main, enchaînant en cordée des pas issus de mille folklores, d’une sévillane à un saut basque, d’une sardane à un zeste de sirtaki, carmagnole de tæoutes les communautés. Mais la liesse est grave, gagnée par les ombres d’un temps crépusculaire".

Du 7 au 11 février au Théâtre du Rond-Point

 

Monchini de Wang Ramirez

Honji Wang et Sébastien Ramirez ont donné pendant trois saisons Borderline au Théâtre de la Ville. Monchini est leur pièce source, racontant ce qui unit ces deux artistes, l'un danseur de Perpignan au père espagnol républicain, l'autre danseuse allemande d'origine sud-coréenne, tous deux animés par le hip hop. "Le chêne du sud et le roseau de l’est esquissent joies et conflits, à travers leurs racines chorégraphiques".

Du 14 au 18 février au Théâtre du Rond-Point

 

Circoluna du Teatro Giocco Vita 

Le Teatro Giocco Vita travaille sur un aspect unique : le cirque-théâtre d’ombres. Dans un concept unique en son genre, il est question de jeux d’ombres et de lumières et de beaucoup de magie. Les impertinents Lucette, Monsieur Loyal et Achille, le dompteur d’ombres, sont les présences en chair et en os de ce dialogue poético-ludique avec l’immatériel. Suspense, numéros de cirques et douces ironies peuplent ce petit monde fantastique du début à la fin.

Du 31 janvier au 19 février à La Villette

 

Concordan(s)e

Concordan(s)e est un festival un peu particulier, qui propose des rencontres inédits entre chorégraphes et écrivain.e.s. Les pièces proposées sont ainsi des dialogues entre les arts, les genres et les sensibilités. Pour son édition 2017, Concordan(s)e propose des duos entre Frank Micheletti et Charles Robinson, Mylène Benoit et Frank Smith, Maud Le Pladec et Pierre Ducrozet ou DD Dorvillier et Catherine Meurisse.

Du 25 février au 2 avril à Paris et sa région

 

Monuments en mouvements

Monuments en mouvements est le festival du Centre des monuments nationaux présente,  qui propos ainsi des spectacles danse-cirque-théâtre dans des églises et monuments qui restent habituellement éloigné.e.s du spectacle vivant. La troisième édition démarre à Paris, avec Yvann Alexandre qui propose Les fragments mobiles à la Conciergerie de Paris.

Gros plan sur le programme

Du 6 au 8 février à la Conciergerie de Paris

 

 

Les spectacles de danse à Lyon et sa région

Carmen de Johan Inger par la Compagnie Nationale de Danse d'Espagne

La Compagnie Nationale de Danse d'Espagne a trouvé un nouvel élan depuis quelques années, dirigée par José Martinez. C'est à sa demande que Johan Inger a créé pour la troupe une nouvelle Carmen, en 2015. Le chorégraphe est artiste associé au NDT et ancien directeur du Ballet Cullberg. L'histoire est transposée à notre temps : l’héroïne est une femme d’aujourd’hui libre et courageuse, les montagnes de Ronda ressemblent à des banlieues défavorisées, les militaires se transforment en cadres supérieurs et le torero devient une star de cinéma.

Du 7 au 12 février à la Maison de la Danse de Lyon

 

Le Prix de Lausanne

Envie de découvrir les Étoiles de demain ? Alors rendez-vous au Prix de Lausanne, concours incontournable du monde de la danse qui se déroule sur toute une semaine. Le public peut assister les premiers jours à quelques cours de danse et coaching de variations. Place vendredi aux sélections, sur toute la journée. Et la finale a lieu le samedi, avec entre la compétition et les résultats un intermède assurée par le Jeune Ballet de Hambourg. Conférences et rencontres ponctuent toute cette semaine.

Gros plan sur le Prix de Lausanne 2017

Du lundi 30 janvier au samedi 4 février au Théâtre de Beaulieu

Le Prix de Lausanne 2017

Sacre / Milena & Michael d'Emanuel Gat

Milena & Michael est une création d'Emanuel Gat, chorégraphe majeur aujourd'hui. Et c'est à la Maison de la danse qu'il a choisi de présenter cette pièce pour la première fois. La soirée est complétée par Sacre, la relecture du Sacre du Printemps d'Emanuel Gat créée en 2004.

Les 15 et 16 février à la Maison de la Danse

 

Temps fort Angelin Preljocaj

Angelin Preljocaj passe par la Maison de la Danse avec son Ballet Preljocaj pour trois spectacles. D'abord sa relecture de Roméo et Juliette, créé en 1996 et qui a depuis fait le tour du monde. Ensuite avec sa nouvelle création La Fresque, qui est donnée pour la première fois à Aix en septembre 2016. Après L’Anoure en 1995, Blanche Neige en 2008 ou Siddharta en 2010, Angelin Preljocaj poursuit son exploration des contes en choisissant une piste encore inexplorée dans son travail, celle des contes traditionnels d’Asie dont on sait la richesse et la force poétique. Enfin avec une Soirée duos, piochant des extraits parmi les pièces fortes du chorégraphes, du Parc en 1994 à Retour à Berratham en 2015.

Jusqu'au 3 février à la Maison de la Danse de Lyon

La Fresque d'Angelin Preljocaj

Le Moi de la danse des Subsistances

Qui suis-je quand je danse ? Quelle est mon identité ? Quelle est ma singularité ? Quelle partie de moi nourrit mon geste ? Autour de ces thèmes, le MOI de la danse présente des chorégraphes audacieux et singuliers, qu’ils soient dans le début de leur parcours ou déjà d’une notoriété affirmée comme Carolyn Carlson ou Boris Charmatz. Rencontres et Workshops’brunch ponctuent ces semaines de danse contemporaine.

Du 26 janvier au 12 février à Lyon

 

 

Les spectacles de danse dans le Sud-Est

Flexible Silence de Saburo Teshigawara

Saburo Teshigawara est un habitué du Théâtre de Chaillot. Il propose donc en 2017 une création pour ce lieu. Flexible Silence se pose autour de deux compositeurs majeurs du XXe siècle, Toru Takemitsu et Olivier Messiaen. Sur scène, quatre danseur.se.s et six solistes de l'Ensemble intercontemporain se répondront. "Ces deux compositeurs créent une matière sonore de la plus grande pureté et, d’une certaine façon, dans une dimension proche de la nature elle-même. Ainsi la musique de Takemitsu est un monde de sons unique qui ressemble à la rencontre de l’air et de la nature. Il y a quelque chose de physique chez lui. Cette clarté instable dans son oeuvre est un guide pour ma danse", raconte Saburo Teshigawara. On entre ou pas dans le monde du chorégraphe, mais son voyage est toujours intense.

Les 9 et 10 février à la scène Les Salins de Martigues, puis du 23 février au 3 mars au Théâtre de Chaillot

 

 

Les spectacles de danse dans le Sud-Ouest

Le Temps des mômes

Le temps des mômes est le petit frère du festival Le temps d'aimer. Aussi dirigé par Thierry Malandain, ce festival de danse qui a lieu tous les deux ans travaille spécifiquement autour les spectacles jeunes public. Au programme pour cette édition 2017 : la compagnie Non Nova, la troupe  Embellie Musculaire ou Marc Lacourt.

Du 14 au 18 février 2017 au Colisée

 

 

Les spectacles de danse à l'Est

Fantasia de Giorgio Mancini par le GM Ballet

Après Tristan et Iseult pour Dorothée Gilbert et Mathieu Ganio, Giorgio Mancini propose sa nouvelle création Fantasia. Cette pièce pour 10 danseur.se.s est inspirée du monde de la bande dessinée et des dessins animés. Le chorégraphe a voulu retrouver et récréer ce monde acidulé où tout est possible et léger, où les personnages, au caractère généralement bien trempé, finissent toujours par s’en sortir.

Le 4 février au Théâtre de Esch-sur-Alzette de Luxembourg

 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial