Wednesday, Oct. 27, 2021

Conseil pratique – Décortiquer l’assemblé

Ecrit par :

7 avril 2021

|

Catégorie :

Même si cette saison 2020-2021 et ses trop nombreux cours de danse à distance ne favorise guère les prouesses et autres dextérités techniques, la visualisation et la compréhension du lexique dansé doivent rester source de progression. Après la ou le sissone, ce conseil pratique vous dévoile ainsi son faux ami, l'assemblé. Le plié, l'impulsion et la réception : décryptage de ce saut de base de la danse classique et comment améliorer chacune de ces étapes.

 

Le saut

L'assemblé porte son nom du fait de joindre ses jambes. Le saut débute plié dans une position choisie. Une des jambes s'ouvre en brossant le sol jusqu'au pointé , l'autre presse le sol par le plié. Cette impulsion permet un saut durant lequel les jambes se joignent dans la position choisie au départ. Cette position est maintenue afin de réceptionner le saut sur deux jambes en pliant.

Un assemblé par Paul Marque

Le plié

Le plié, c'est le Graal du mouvement, je le réécrirai à l'infini ! Lors de nos débuts, pour nous donner de l'élan, on se refuse à mettre du poids dans nos pliés. Après tout, on exécute le mouvement contraire juste après : celui de s'envoler. Il est pourtant si important pour sauter.

Pour l'assemblé, le départ du mouvement est délicat. Le plié favorise un appui et une pression mais sur une jambe . Il faut prendre le temps d'impulser le saut. Après le plié, l'une des jambes brosse le sol jusqu'au dégagé en l'air. Pendant ce temps, l'autre jambe reste pliée et appuie le sol grâce à l'équilibre du corps. Ce dégagé peut se faire en quatrième, seconde ou arabesque. Afin d'optimiser l'impulsion, l'axe du corps sur la jambe d'appui, restée pliée, est primordial.

Le conseil - Enfilez vos bottes et sautez à pieds joints dans une flaque d'eau. Plus vous éclabousserez, plus vous arriverez à pieds joints, plus vous assemblerez vos jambes...

 

L'impulsion

L'élan du saut est parfois frustrant pour les débutant.e.s. Fait sur une jambe, il met en exergue de possibles défauts : manque de force, de temps de saut et de placement. Lors de la préparation de la jambe à mi-hauteur, l'assemblé perd tout son élan. L'impulsion se fait sur une jambe pliée avec l'axe du corps et l'équilibre. Au moment de l'ouverture de la jambe, le bassin ne doit donc pas être entraîné. Si votre bassin est une règle à niveau, la bulle d'air doit être visible, centrée : si votre professeur.e de danse vous dit ainsi que l'assemblé se fait sur place... c'est pour une bonne raison. 

Votre bassin doit rester au-dessus de votre jambe d'appui. De même à la réception, le bassin doit être sur l'axe d'équilibre, sur le plié, au-dessus des deux pieds. Plus tard, cette maîtrise vous facilitera l'assemblé battu, en tournant, ainsi que la prise de force et bien sûr l'assemblage des jambes.

Le conseil - Travaillez et savourez les fondus, à la barre comme au centre.

Le travail des fondus à la barre

Maintenez que vous êtes au sommet de votre saut, essayez d'être au sommet de votre art. De là vient le terme "assemblé" : il faut joindre les jambes durant le saut. Vous, grâce au miroir, comme votre professeur.e de danse, doivent profiter de ce moment où le saut semble s'arrêter les jambes collées.

Pour les débutants, rassemblez vos deux jambes en même temps, bien avant l'atterrissage. Votre saut doit avoir suffisamment d'explosivité pour activer l'intérieur de vos cuisses. La maîtrise venant, tentez de rassembler la deuxième jambe à la première. Une fois la jambe placée en l'air, la jambe pliée sur laquelle vous prenez l'impulsion, va rejoindre la première citée. Cette maîtrise est indispensable pour battre ou tourner l'assemblé. Dans la technique du grand allegro, l'envolée de l'assemblé ne sera que meilleure, ce qui fait dire que l'assemblé se déplace...

Le conseil - Travaillez les assemblés à la barre et en vous aidant de la barre si besoin.

 

La réception

Enfin les jambes collées, vous pouvez atterrir en appui sur les deux pieds. Obligatoirement sur un plié moelleux... Où le corps garde l'axe ! Comme pour toute réception, faites attention à l'axe de la hanche du genou et du pied comme celle de la colonne et du bassin. Contrôlez votre plié qui peut être modifié si la réception finit l'enchaînement ou s'il repart sur un autre mouvement.

Pour les débutant.e.s, veillez à maintenir votre plié de réception afin d'améliorer l'atterrissage sur les deux pieds. Et oui, parfois on fait l'erreur d'atterrir sur une jambe faisant une vague cabriole !

Le conseil - Enchaînez les assemblés d'un côté comme de l'autre, sans retendre entre chaque. Vous affinerez le mouvement et sentirez la difficulté de maintenir le plié. Lors du changement de jambe, le plié perd en densité et donc en élan. Chouchoutez donc ce moment, où fléchis sur les jambes, vous transférez le poids du corps des deux jambes sur l'une.

N'oubliez pas enfin que parfois le manque d'esthétique et de réussite de l'assemblé vient de vos bras et/ou de votre coordination.

Le travail des bras

Maintenant que l'assemblé est clair dans votre esprit, n'hésitez à relire le conseil pratique sur le ou la sissonne. Souvent combiné dans le même exercice, ces deux sauts sont confondus à l'exécution. L'assemblé prend le temps pour un beau départ et le ou la sissonne prend du temps à acquérir une belle fin.

 



 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial