Wednesday, Jan. 22, 2020

Agenda danse – Janvier 2015

Ecrit par :

2 janvier 2015

|

Catégorie :

Janvier, l'heure des bonnes résolutions... et de se remettre à fréquenter les salles de spectacles après les Fêtes. Les compagnies sont souvent en pause à cette période, ce qui n'empêche pas l'agenda d'être plutôt chargé, surtout du côté de la danse contemporaine. Le Ballet Royal de Suède, une nouvelle Belle au bois dormant ou des comédies musicales sont ainsi au programme.

 

Danse classique

Le Ballet de Perm en tournée

Peu médiatique, le Ballet de Perm est pourtant une compagnie de qualité, venant en France tous les ans. La tournée 2015 est un peu raccourcie, mais la troupe sillonnera tout de même l'Hexagone pendant quelques semaines, avec Giselle, Don Quichotte ou une soirée autour des Ballets russes.

Lire la chronique du spectacle

Au Havre le 9 janvier, à Amiens le 13 janvier, à Neuilly sur Seine le 17 janvier...

Giselle

Giselle par le Ballet de Perm

Les écoles

Ce qui est à l'œuvre par les classes de danse du CNSMDP

Déjà une troisième scène pour les classes de danse classique et contemporaine du CNSMDP. Ce nouveau temps de présentation d'ateliers de répertoire, d'improvisation et de composition invite à entrer plus avant dans la substance de l'œuvre, la stylistique.

Les 21 et 22 janvier au CNSMDP

 

Danse contemporaine

Juliette et Roméo et Mats Ek par le Ballet Royal de Suède

Il faut bien le dire : cette invitation du Ballet Royal de Suède par l'Opéra de Paris est un beau cadeau au public parisien. Cette excellente compagnie vient avec une création récente : Juliette et Roméo et Mats Ek. Le chorégraphe revisite ici la pièce de Shakespeare sur la musique de Tchaïkovski, pour donner une vision personnelle de cette histoire d'amour mythique. L'un des spectacles de la saison à ne pas rater.

Lire la chronique du spectacle

Du 6 au 10 janvier au Palais Garnier

Juliette et Roméo et Mats Ek

Juliette et Roméo et Mats Ek

Entre deux par le Ballet du Capitole

À nos amours de Kader Belarbi, Eden (Duo) de Maguy Marin (entrée au répertoire) et Noces de Stijn Celis

C'est l'amour sous toutes ses formes pour cette soirée plus contemporaine. À nos amours retrace les trois âges de la relation de couple. Eden est un long duo de 13 minutes, où l’homme y empoigne la femme qui s’abandonne, pendant treize minutes, sans toucher terre. Enfin Noces de Stijn Celis évoque douze mariées en tulle blanc et douze mariés en costume noir dans une noce paysanne qui met en question l’institution du mariage.

Du 15 au 18 janvier à la Halle aux Grains

 

La Compagnie Nationale de Danse d'Espagne

Longtemps dirigé par Nacho Duato, la Compagnie Nationale de Danse d'Espagne est depuis trois ans sous la direction de José Martinez, ancienne Étoile de l'Opéra de Paris. La troupe a fait évoluer son répertoire, se tournant aussi vers le classique et le néo-classique. Le programme de cette mini-tournée parisienne reste toutefois plus tourné vers le contemporain, avec trois pièces encore jamais présentées en France : Sub d'Itzik Galili, Extremely close d'Alejandro Cerrudo et Casi Casa de Mats Ek.

Lire l'interview de José Martinez

Du 27 au 29 janvier au Théâtre des Champs-Élysées

 

Rhapsodie Démente de François Verret

La nouvelle création de François Verret interroge sur la mémoire et le temps. "Imaginez que vous quittez la temporalité du système de production. Vous disposez de beaucoup de temps. Vous avez (enfin !) le temps. Vous avez traversé une partie du XXe siècle. Vous avez une histoire singulière liée à la grande histoire. Aujourd’hui votre mémoire est précaire, défaillante, parfois elle vous lâche, s’effrite… Vous vous sentez égaré. Dès lors, par la grâce de la musique vous inventez ensemble un "art de la dérive"… qui ranime en chacun des mémoires enfouies, douloureuses et tragiques, joyeuses et lumineuses, enfantines… c’est ainsi que naît une "rhapsodie démente" qui engage chacun".

Du 6 au 17 janvier à la MC2 de Grenoble

 

Sadeh21 de Ohad Naharin par la Batsheva Dance Company

Après une superbe tournée à Paris, la Batsheva Dance Company présente à Lyon une autre pièce, Sadeh21, "odyssée du corps aux frontières de toutes les émotions". Pas de fioriture mais d'excellents interprètes et une danse qui va à l'essentiel.

Du 14 au 17 janvier à la Maison de la Danse

 

La Belle au bois dormant de Béatrice Massin par la Compagnie Fêtes galantes

Chic, une nouvelle création de Béatrice Massin. Cette chorégraphe utilise la danse baroque en lui rendant toute sa modernité. Pas de retranscription telle quelle, plutôt une inspiration, une gestuelle particulière, toujours d'une grande inventivité et musicalité. S'inspirant du conte de Perrault, La Belle au bois dormant de Béatrice Massin veut renouer avec l’esprit d’un récit écrit sous le règne de Louis XIV, en plein âge d’or du baroque. Trois jeunes danseurs se partagent les rôles principaux. La Belle s’endort au son de Lully et s’éveille sur les notes de Mozart, tandis que costumes et lumières évoquent la féerie d’une cour où danser était aussi naturel que faire la guerre. Un beau programme.

Lire la chronique du spectacle

Jusqu'au 16 janvier au Théâtre de Chaillot

 

Martha Graham...Memórias de la Studio3 - Cia de Dança

La compagnie de danse brésilienne Studio3 Cia de Dança est de retour au Théâtre des Champs-Elysées. Ce spectacle s'inspire de la vie de Martha Graham, chorégraphe américaine, l’un des mythes de l'histoire de la danse contemporaine. L'ensemble des 17 danseurs aborde l'univers de l'artiste à partir de son enfance, son apprentissage de la danse, sa vie amoureuse et la reconnaissance mondiale de sa production artistique.

Du 16 au 18 janvier au Théâtre des Champs-Élysées

 

Contact de Philippe Decouflé

Contact de Philippe Decouflé serait-il l'un des événements de la saison prochaine ? Sur le papier, il y a tout pour : une comédie musicale rendant hommage à Pina Bausch (Contact pour Kontakthof). De la première idée au soir de la première, Contact raconte les aventures d'une bande d'artistes (danseurs, comédiens, chanteurs...) montant leur propre spectacle. Et évidemment, rien ne se passera comme prévu.

Lire la chronique du spectacle

Du 9 janvier au 6 février au Théâtre de Chaillot

 

L'Enfance de Mammame de Jean-Claude Gallotta

Jolie pièce qui a séduit le jeune public la saison dernière, L'Enfance de Mammame de Jean-Claude Gallotta revient pour quelques représentations en 2015. Créée dans les années 1980, la pièce n'a cessé d'évoluer au fil des années. Les Mammame sont des enfants de la guerre réfugiés dans le désert qui, selon le chorégraphe, "mangent de l'humour et boivent de la gentillesse".

Du 7 au 10 janvier au Théâtre de la Ville

 

Microclimat de Lucy Guerin

Contrairement à ce que son titre pourrait faire penser, Microclimat n'est pas une oeuvre écologiquement engagée. Plutôt un mouvement à l'écoute de la nature. "Tout en variations et fluctuations, Microclimat est comme un paysage sous la brise, une nuée bruissant de corporéités minérales et végétales. Une danse abstraite, qui n’a besoin d’aucun support narratif pour prendre le pouls d’un état du monde, en sa permanente et vivante instabilité".

Du 9 au 16 janvier au Théâtre des Abbesses

 

Archive d'Arkadi Zaides

Quels corps sont produits par une société de violence au quotidien ? Pour s’en approcher, le chorégraphe israélien Arkadi Zaides emprunte le regard que les Palestiniens portent sur les colons des territoires occupés.

Du 22 au 30 janvier au Théâtre de Chaillot

 

Festival

Suresnes cités danse

Le festival Suresnes cités danse est l'un des grands événements de la nouvelle année chorégraphique. Quand les autres théâtres sont un peu en sommeil, place au meilleur de la danse hip hop. Pour cette 23 édition, Suresnes cités danse propose pas moins de sept créations sur 14 spectacles. À ne pas rater, le Pixel de Mourad Merzouki, quand danse et numérique se rejoignent pour un fascinant duo, ou le retour de Barbe-Neige et les Sept Petits Cochons au bois dormant de Laura Scozzi.

Gros plan sur la programmation de Suresnes cités danse

Lire la chronique du spectacle Fluxus Game de Farid Berki

Lire la chronique du spectacle Petits Morceaux du réel de Sébastien Lefrançois

Lire la chronique de la soirée Cités danse connexions #2

Du 16 janvier au 10 février au Théâtre de Suresnes Jean Vilar

suresnes-cites-danse_2015

Spectacle

Dirty Dancing

Pas la fine bouche ! Créée en 2004, la comédie musicale inspirée du film a connu un joli succès aussi bien à Londres qu'à New York. Toutes les chansons du film y font bien sûr partie, ainsi que l'inévitable chorégraphie finale. Un spectacle qui se veut efficace et divertissant.

Du 15 janvier au 1er mars au Palais des Sports de Paris

dirty-dancing_affiche

 

Et vous, quel est votre programme pour janvier ?

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial