Saturday, Apr. 29, 2017

Agenda danse – Avril 2017

Ecrit par :

3 avril 2017

|

Catégorie :

Au programme danse de ce mois d'avril : des Petits rats du monde entier réunis à Paris, la venue annuelle d'Anne Teresa de Keersmaeker, Un Héros de notre temps du Bolchoï au cinéma, Jiří Kylián à Lyon, des créations à Monaco, Peter Pan à Cannes ou un nouveau Don Quichotte à Toulouse.

 

Les spectacles de danse à Paris et sa région

Spectacle de l'École de Danse - Gala des Écoles du XXIe siècle

Le spectacle de l'École de Danse de l'Opéra de Paris fête ses 40 ans. Et pour l'occasion, Élisabeth Platel a préparé un programme de haute volée, basé sur le triptyque magique Petipa/Balanchine/Forsythe. Une belle façon de se plonger dans trois façons de danser, trois bases du Ballet de l'Opéra de Paris, et trois ballets exigeants techniquement (Divertimento N15 de George Balanchine, The Vertiginous Thrill of Exactitude de William Forsythe et l'acte III de Raymonda de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa). Le deuxième Gala des Écoles du XXIe siècle, réunissant des élèves de différentes écoles de danse internationales, est aussi organisé. Un moment à ne pas rater ! 

Voir les photos du spectacle

Lire la chronique du spectacle

Gros plan sur le programme du spectacle

Spectacle du 1er au 4 avril au Palais Garnier. Gala le 7 avril au Palais Garnier

Raymonda de Rudolf Noureev - École de Danse de l'Opéra de Paris

A Love Supreme d'Anne Teresa de Keersmaeker et Salva Sanchis (re-création)

A Love Supreme a été chorégraphié en 2005 pour quatre interprètes par Anne Teresa De Keersmaeker et Salva Sanchis. La musique : une suite instrumentale de John Coltrane, l'une des grandes pièces de jazz. Comme à son habitude, la chorégraphe belge s'appuie sur la musique pour proposer une chorégraphie nourrie, entre organisation et improvisation. Cette pièce est remontée avec une nouvelle génération d'interprètes.

Lire la chronique du spectacle

Du 5 au 9 avril au 104

 

Soirée Merce Cunningham/William Forsythe par le Ballet de l'Opéra de Paris

Voilà trois entrées au répertoire de chorégraphes bien connus du Ballet de l'Opéra de Paris. Walkaround Time de Merce Cunningham part de mouvements ordinaires, sur une musique composée de "son trouvés". Le hasard fait ensuite les choses. Trio et Herman Schmerman de William Forsythe ont été créés respectivement en 1996 et 1992. Ces deux pièces qui poussent l’ossature du ballet classique à ses limites. Alors que le premier trouve dans le Quatuor n°15 de Beethoven la source d'un jeu sur les poids du corps et l’équilibre de trois danseurs, le deuxième préfère la musique électronique de Thom Willems pour explorer le mouvement en sorte de faire apparaître ce qui le plus souvent est invisible.

Découvrir toutes les distributions

Du 14 avril au 13 mai au Palais Garnier

 

Everyness de Wang Ramirez

Deuxième étape de la saison pour Wang Ramirez au Théâtre de la Ville, cette fois-ci pour une création. Au centre de la scène se trouve une énorme boule molle et blanche, qui prend des formes multiples. Autour, six interprètes suspendus à des élastiques, pour un hip hop en apesanteur.

Du 19 au 22 avril à La Villette

 

Festival Rencontre des Jonglages

Le festival Rencontre des Jonglages fête ses 10 ans. Et pour cette édition anniversaire, place à un mois de spectacle dans 10 lieux partout en Île-de-France, dans des théâtres ou des espaces publics, avec une programmation qui défend la création. De quoi découvrir le jonglage d'aujourd'hui, qui se mêle souvent à la danse et au théâtre. 

Du 8 au 30 avril en Île-de-France

 

Le syndrome ian de Christian Rizzo

Christian Rizzo termine avec Le syndrome Ian son triptyque sur les danses dites populaires. Après les danses traditionnelles (D’après une histoire vraie) et les danses de couple (Ad Noctum), le chorégraphe se penche avec Le syndrome Ian sur le clubbing, plus exactement le disco et le "post-punk électrique", cherchant un "relai entre histoire et géographie des pratiques".

Du 26 au 28 avril au Théâtre de Chaillot

 

ÉtuDiANSE op. 6 par les classes de danse du CNSMDP

Deuxième série de spectacles pour les élèves d'ÉtuDiANSE. Place cette fois-ci à une création de Cristiana Morganti pour les élèves de contemporain, à une création collective autour du répertoire de Wim Vandekeybus, à des variations et improvisations d'après The Vile Parady of Address de William Forsythe et de la reprise de La Cathédrale engloutie de Jiří Kylián.

Du 25 au 28 avril au CNSMDP

 

 

Les projections en France

Un Héros de notre temps de Youri Possokhov par le Ballet du Bolchoï

Un Héros de notre temps est plus russe que russe : le ballet est adapté d'un roman éponyme de Lermontov qui est profondément ancré dans le patrimoine national.Des errances du désabusé Pétchorine, officier envoyé dans le Caucase, le ballet de Youri Possokhov et Kirill Serebrennikov ne retient que trois nouvelles : Bela, Taman et La Princesse Mary. Il y a une trame à connaître, une musique à assimiler et un ton à saisir. Mais quiconque s'y prépare un minimum pourra y voir les signes d'un chef-d'oeuvre marquant.

Lire la chronique du spectacle vu à sa création

En direct le dimanche 9 avril via Pathé Live

Un Héros de notre temps - Anastasia Stashkevitch

 

Les spectacles de danse à Lyon et sa région

Soirée Jiří Kylián/Johan Inger par le Ballet de l'Opéra de Lyon

Soirée découverte avec une pièce de Jiří Kylián encore jamais montrée en France, et une pièce de Johan Inger, encore trop peu connu en France. Leur point commun ? Le NDT II. Jiří Kylián a en effet créé Sleepless pour cette compagnie de jeunes artistes en 2004. Johan Inger peut pour sa part se présenter comme un disciple du grand chorégraphe, puisqu'il a été chorégraphe associé du NDT de 2003 à 2008, et que I New then a aussi été créé pour la jeune compagnie.

Un avant-goût du spectacle en répétition

Du 10 au 14 avril au Toboggan de Décines

 

Tristan et Isolde de Joëlle Bouvier pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève

Pari risqué, Joëlle Bouvier revisite le célèbre opéra de Richard Wagner et crée pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève Tristan et Isolde "Salue pour moi le monde !". Une chorégraphie ciselée, de brillants interprètes et une intelligente scénographie lui permettent de relever ce défi avec talent.

Lire la chronique du spectacle

Du 8 au 13 avril 2017 à la Maison de la Danse

Tristan et Isolde "Salue pour moi le monde !" de Joëlle Bouvier

 

Les spectacles de danse dans le Sud-Est

Soirée Marie Chouinard/Natalia Horecna par les Ballets de Monte-Carlo

La création a toujours été une part importante des Ballets de Monte-Carlo, que ce soit de Jean-Christophe Maillot ou de chorégraphes extérieurs. Place ici à deux créations - et par deux chorégraphes femmes, ce qui est rare. Figure de la danse au Canada, Marie Chouinard vient à Monaco créer pour la première fois pour une autre compagnie que la sienne. Natalia Horecna est déjà venue en 2015 à Monaco, cette seconde création sera pour l’artiste slovaque l’occasion de retrouver ces danseurs qu’elle affectionne tant et qui lui permettent d’incarner son monde chorégraphique si fantasque.

Du 27 au 30 avril au Grimaldi Forum

 

Peter Pan de Michael Pink

Voilà une nouveauté qui devrait plaire à toute la famille. Créé par Michael Pink, le ballet Peter Pan arrive en France après avoir tourné aux États-Unis, par la volonté Rémi Lartigue, jeune fondateur des Ballets de France et soucieux de promouvoir la danse classique. Le ballet reprend le célèbre conte, lui donnant vie grâce à une jolie production soignée et quelques effets spéciaux portés par 30 danseurs et danseuses en scène. Pour Rémi Lartigue, Peter Pan correspond aux spectacles qu'il défend : "des productions ambitieuses et accessibles, ouvertes à tous, spécialistes de la danse ou néophytes et s’adressant à toutes les générations".

Lire le portrait de Rémi Lartigue

Le 15 avril au Palais des Festivals de Cannes, puis en tournée en mai.

Peter Pan de Michael Pink

Soirée Sinfonietta/Night Creature/Vespertine par le Ballet Nice-Méditerranée

Soirée néo-classique pour le printemps 2017 au Ballet Nice-Méditerranée. La troupe reprend un grand ballet de Jiří Kylián, Sinfonietta. Créé en 1978, cette pièce est  devenue pilier du Nederlands Dans Theater et a participé à la consécration du chorégraphe tchèque dans le monde entier. Place ensuite au retour de Night Creature d'Alvin Ailey. Puis la découverte de Vespertine de Liam Scarlett. Jeune chorégraphe de la nouvelle scène néo-classique anglo-saxonne, le britannique Liam Scarlett commence à être demandé un peu partout. Mais aucune troupe en France n'a encore dansé ses ballets. Le Ballet Nice-Méditerranée sera donc le premier, en reprenant Vespertine. Créé pour le Norwegian National Ballet, ce ballet s'inspire de la musique baroque.

Du 7 au 15 avril à l'Opéra Nice Côte d'Azur

 

 

Les spectacles de danse dans le Sud-Ouest

Don Quichotte de Kader Belarbi par le Ballet du Capitole

Après Le Corsaire et Giselle, Kader Belarbi s'attaque donc à Don Quichotte, pour ce qui s'annonce comme le grand programme de la saison au Capitole. L'on n'en sait pas plus sur cette nouvelle production, qui s'annonce fidèle au ballet classique, avec une intrique "autour des amours contrariées de la belle Kitri et du barbier Basile, avec des moments de bravoure et des scènes pleines d’humour". Un thème fait pour les personnalités de la compagnie.

Du 20 au 25 avril au Théâtre du Capitole

 

Quatre Tendances par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Le Ballet de l'Opéra de Bordeaux propose une sixième soirée "Quatre Tendances", un programme mixte qui permet de voir des créations et ballets plus contemporains. Le choix des chorégraphes cette saison devrait réserver quelques surprise, à commencer par Xenia Wiest, lauréate du concours des Jeunes chorégraphes 2016, qui proposera une création pour la compagnie. Nicolas Le Riche viendra aussi en tant que chorégraphe avec une nouvelle pièce pour six interprètes, Sur la grève, tout comme Jean-Claude Gallotta qui créera La Danse peut-elle résister ?, une pièce pour 10 danseurs. La reprise de l'efficace Minus 16 de Ohad Naharin complète un programme plutôt alléchant. À voir aussi pour soutenir le ballet, toujours sous la menace de grosses réductions d'effectif.

Du 30 mars au 7 avril au Grand-Théâtre, le 11 avril au Pôle du Marsan deSaint-Pierre-du-Mont, le 28 avril à San Sebastian (Espagne) et le 30 avril à la Gare du midi de Biarritz

 

 

Les spectacles de danse à l'Est

Cabaret Danse par le Ballet du Rhin

Un drôle d’effeuillage est au programme de ce cabaret chorégraphique. Car ce ne sont pas les danseuses qui tombent ici le juste-au-corps mais bien le répertoire d’un créateur ou encore les différentes versions d’un même chef-d’œuvre qui sont tout à coup mis à nu. Une plongée dans l’intimité de la danse au plus près des interprètes.

Du 11 au 13 avril à la Salle Jean-Pierre Ponnelle de Strasbourg

 

 

Les spectacles de danse dans le Nord

Trois Grandes Fugues par le Ballet de l'Opéra de Lyon

Le Ballet de l'Opéra de Lyon propose une soirée Grande Fugue. Soit un programme composé de la même oeuvre musicale de Beethoven chorégraphiée par Lucinda Childs (une création), Anne Teresa de Keersmaeker et Maguy Marin. Soit trois des plus grandes chorégraphes de la fin du XXe siècle. Une équation qui donne une soirée passionnante, tant ces trois chorégraphes empruntent des pistes différentes de cette Grande Fugue, qui semble pouvoir être revisitée à l'infini.

Voir les photos du spectacle

Lire la chronique du spectacle

Du 25 au 27 avril à l'Opéra de Lille

Grande Fugue de Lucinda Childs

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial